Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


dimanche 27 mars 2016

LA PROF DU BAHUT

LA PROF DU BAHUT
(La professoressa di scienze naturali)

Réalisateur : Michele Massimo Tarantini
Année : 1976
Scénariste : Francesco Milizia, Marino Onorati, Franco Mercuri, Michele Massimo Tarantini
Pays : Italie
Genre : Comédie, érotique
Interdiction : -12 ans
Avec : Lilli Carati, Michele Gammino, Alvaro Vitali, Gianfranco D'Angelo, Serena Bennato...



L'HISTOIRE : Après une erreur lors d'une expérience de chimie qui tourne mal, la vieille prof de sciences-naturelles ne peut plus assurer les cours. Pour la remplacer, le lycée fait appel à Stefania Marini, qui vient d'être fraîchement diplômée. La jeunesse et la beauté de Stefania font fondre tous les élèves masculins, dont Andrea Balsamo, le fils du pharmacien chez qui vit Stefania. Mais la nouvelle prof est aussi convoitée par un baron célibataire. De quoi lui compliquer la vie, devant déjà faire face aux élèves peu studieux et dissipés...

MON AVIS : La sexy comédie italienne est un genre qui a connu ses heures de gloire durant les années 70/80, révélant au public érotomane des actrices à la beauté parfaite qui finissaient la plupart du temps en tenue d'Eve entre deux gags salaces et balourds. Parmi les reines de la sexy comédie italienne, on citera Edwige Fenech, Nadia Cassini, Gloria Guida et Lilli Carati. C'est cette dernière qui est la vedette de La Prof du Bahut, film réalisé en 1976 par Michele Massimo Tarantini, un spécialiste du genre. Sur un scénario classique dans ce type de production (une vieille prof est remplacée par une bombe anatomique qui va provoquer bien des remous parmi les élèves), La prof du Bahut tire son épingle du jeu en grande partie grâce à deux acteurs : Alvaro Vitali et Lilli Carati. Le premier est bien connu des amateurs puisqu'il est quasiment dans toutes les sexy comédies italiennes. C'est un peu le Benny Hill du genre, avec son visage peu commun, parfait pour interpréter les benêts et les crétins lubriques. Mimiques simiesques, regard qui louche, Alvaro Vitali réussira certainement à vous arracher un sourire voire même un rire tant il ne recule jamais à en faire des tonnes et à servir de souffre-douleur malchanceux. Quant à Lilli Carati, dont La Prof du Bahut constitue sa seconde incursion dans le cinéma, elle est un ravissement perpétuelle pour les yeux et constitue l'intérêt majeur du film. Visage d'ange, sourire à tomber et plastique parfaite dévoilée intégralement lors de quelques séquences polissonnes très soft feront tomber tout mâle normalement constitué amoureux dès son entrée en scène. Un petit pincement au cœur nous étreindra d'ailleurs car cette beauté fatale a connu malheureusement une fin de carrière tragique, sombrant dans la drogue dure et le porno avant de disparaître des écrans. Elle a néanmoins réussi à s'en sortir par la suite et on l'a revu avec plaisir en 2015 avec la sortie de Violent Shit - The Movie, film testament puisque la belle est décédée le 20 octobre 2014 à l'âge de 58 ans. Sexy en diable, Lilli Carati assure ce qu'il faut dans La Prof du Bahut et interprète son personnage avec conviction et naturel. Ses déboires avec les élèves chahuteurs et voyeurs, sa romance alambiquée avec un baron célibataire plutôt gauche et ses escapades frivoles avec le fils du pharmacien nous permettent de passer un moment de détente agréable devant notre écran. Bien sûr, avec un tel sujet, il ne faut pas s'attendre à de l'humour très fin et les spectateurs non avertis feront certainement les gros yeux devant les gags majoritairement situés en dessous de la ceinture et qui leur paraîtront d'une profonde débilité. Les sexy comédies italiennes ne sont pas connues pour leur finesse mais plutôt pour leur aspect délirant voire non-sensique, nous ramenant à la grande époque du burlesque, et La Prod du Bahut ne fait pas exception à la règle et s'en révèle même être l'un des plus beaux fleurons. On citera à titre d'exemple la séquence dans laquelle Alvaro Vitali se fait agresser par une bande de voyous et qu'il leur met une déculotté car entre deux coups de poings, il potasse son ouvrage d'apprentissage du kung-fu ! Les gags avec Gianfranco D'Angelo et sa coupe de cheveux hirsute se révéleront un peu plus lourdingue et sa romance enflammée avec la femme du pharmacien est bien compliquée mais pas toujours très drôle. Heureusement, le réalisateur s'éloigne des clichés habituels des films de "collégiens" et propose quelques séquences bucoliques en dehors de l'établissement scolaire plutôt bien menées. La séquence d'amour aquatique entre Lilli Carati et le fils du pharmacien est joliment filmée et poétique. On appréciera également l'humour acerbe du réalisateur lors de la scène finale du mariage, dans laquelle le pauvre curé découvre que toutes ses ouailles sont cocus et se trompent mutuellement. La Prof du Bahut est une bonne entrée en matière pour ceux qui ne connaîtrait pas le genre de la sexy comédie italienne et si enchaîner des gags à l'humour douteux et souvent navrant ne vous fais pas peur, alors n’hésitez pas ! Et puis avoir Lilli Carati comme professeur, ça ne se refuse pas...

* Disponible en DVD chez BAC VIDEO

NOTE : 4/6


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire