Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


dimanche 24 avril 2016

JERSEY SHORE SHARK ATTACK

JERSEY SHORE SHARK ATTACK
(Jersey Shore Shark Attack)

Réalisateur : John Shepphird
Année : 2012
Scénariste : Michael Ciminera, Richard Gnolfo
Pays : Etats-Unis
Genre : Comédie, Horreur
Interdiction : -12 ans
Avec : Jack Scalia, Jeremy Luke, Joseph Russo, Melissa Molinaro...



L'HISTOIRE : Les vibrations provoquées par une foreuse en pleine mer attirent une dizaine de requins taureaux albinos à Jersey Shore, lors du week-end du 4 juillet. Alors que le gang des italiens se chamaillent avec les américains pur souche, plusieurs disparitions se succèdent et des corps déchiquetés sont retrouvés sur la plage. Entre deux querelles avec Nooki, son ex-petite amie, TC et sa bande vont enquêter ses ces morts et découvrir la nature de la menace qui pèse sur Jersey Shore et sa population...


MON AVIS : En 2009, la chaîne MTV diffuse l'émission de télé-réalité Bienvenue à Jersey Shore, qui suit la vie de huit colocataires italo-américains qui doivent cohabiter dans une somptueuse villa à Jersey Shore, dans le New Jersey. L'émission a eu plusieurs saisons, avec les mêmes participants se déplaçant dans d'autres villes. Pourquoi je vous raconte ça ? Tout simplement parce que je viens moi-même de l'apprendre et que la vision de Jersey Shore Shark Attack serait susceptible d'être plus digeste si vous êtes fan de cette émission puisque cette production Sy-Fy de John Shepphird (et accessoirement de Fred Olen Ray) s'en inspire fortement, n'hésitant pas à parodier (?) les protagonistes de l'émission à travers les personnages ("Snooki" devient ici "Nooki" et j'en passe...). Toujours est-il que même si le fait de connaître l'émission de télé-réalité dont s'inspire ce film peut le rendre plus sympathique, le constat au final ne peut guère évoluer : on est en présence d'un pur nanar (beaucoup diront navet) dont le seul but est de divertir en amplifiant sciemment tous les clichés possibles et imaginables. Les mecs ont tous des abdominaux en béton et passent le plus clair de leur temps torse nu (la Fred Olen Ray's touch ?), les filles sont toutes des bimbos décérébrées à la poitrine généreuse et les situations lorgnent vers la teen-comédie américaine et ne s'imposent aucune limite dans le ridicule, ce qui, en soi, est parfaitement adapté à une parodie d'émission de télé-réalité. Maintenant, il faut bien avouer qu'il faut être extrêmement réceptif pour apprécier ce Jersey Shore Shark Attack. A la rigueur, le concept du film en lui-même n'est pas un problème et on aurait pu se retrouver avec un délire fun et jouissif, à l'image du Piranha 3D d'Alexandre Aja par exemple. Malheureusement, si tout le casting à la tête de l'emploi et remplit parfaitement son rôle, les effets-spéciaux viennent tout gâcher et tirer le film vers les profondeurs abyssales de la nullité. Si certains effets gore semblent réalisés à l'ancienne, la quasi-majorité des FX sont en images de synthèse et là, c'est juste atroce. Quand on voit le graphisme des nouveaux jeux PS4 et qu'on voit les requins taureaux albinos (oui, oui, albinos !) de Jersey Shore Shark Attack, on se dit qu'on vient de faire un bond dans le passé d'une vingtaine d'années et que même la Playstation 1 avait de plus beaux graphismes ! Réalisme qui atteint le néant absolu pour un effet risible au possible. On n'arrive même pas à prendre le film en pitié ou à se dire "ok, c'est un nanar, on passe l'éponge". C'est dommage parce qu'un minimum d'effort au niveau visuel et rendu des images de synthèses auraient pu profiter au film et en faire une comédie horrifique certes oubliable mais sympathique. Là, il faut vraiment être de très bonne humeur ou dans un état d'esprit on ne peut plus positif pour se laisser atteindre ou profiter du spectacle. Bref, vous savez à quoi vous attendre maintenant, je laisse la vision de Jersey Shore Shark Attack à l'appréciation de chacun...

NOTE : 1/6


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire