Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


vendredi 15 avril 2016

SŒURS DE SANG

SŒURS DE SANG
(Sisters)

Réalisateur : Brian de Palma
Année : 1973
Scénariste : Brian de Palma, Louisa Rose
Pays : Etats-Unis
Genre : Thriller
Interdiction : -12 ans
Avec : Margot Kidder, Jennifer Salt, Charles Durning, William Finley...



L'HISTOIRE : Danielle Breton ramène chez elle le beau Phillip Woode, qu'elle vient de rencontrer lors d'un jeu de télévision. Dans l'appartement, Phillip entend Danielle se disputer avec sa sœur Dominique. Danielle lui apprend que Dominique est sa sœur jumelle et qu'elle ne supporte pas qu'elle ramène des hommes chez elle. Pour fêter l'anniversaire des deux sœurs, Phillip va acheter un gâteau. En rentrant chez Danielle, il est violemment agresser à coups de couteau. De la fenêtre de l'immeuble d'en face, la journaliste Grace Collier est témoin du meurtre. Elle prévient la police mais ceux-ci doute de la véracité de ses propos. Surtout que Danielle reçoit la visite d'Emil, son ex-mari qui l'aide à faire disparaître les preuves du massacre. Mais Grace Collier n'entend pas lâcher l'affaire et engage un détective privé...

MON AVIS : Premier grand film de Brian de Palma qui puise chez son maître Alfred Hitchcock (on sent les influences de Psychose, Sueurs froides, Fenêtre sur Cour par exemple) sans jamais copier mais en adaptant la mécanique hitchockienne à ses projets, Sœurs de Sang est un thriller qui joue avec les thèmes de la gémellité (à son état extrême puisque Danielle et Dominique sont sœurs siamoises) et de la schizophrénie avec une virtuosité certaine. La mise en scène du réalisateur fait des merveilles et la séquence du meurtre est un petit bijou d'orchestration filmique. Brian de Palma utilise ce qui sera sa marque de fabrique dans ses futures œuvres (split-screen, jeu avec le spectateur sur ce qu'il voit mais qui n'est peut-être pas la vérité, comme dans l'astucieuse introduction du film nous présentant Danielle et Phillip...) lors de cette scène magistrale dans laquelle on voit ce qui se passe à l'intérieur de l'appartement mais aussi comment la journaliste la voit de la fenêtre de son propre appartement. Il continuera d’utiliser le split-screen juste après le meurtre et on assiste, amusé mais aussi fasciné par cette mise en scène diabolique, au maquillage du meurtre par l'ex-mari de Danielle pendant que la journaliste appelle la police et rate donc le principal ! Le suspense est à son comble lorsque la police débarque chez Danielle et que la journaliste fouine un peu partout sans rien trouver alors que nous, spectateur, savons exactement ce qu'il en est et où se cache le cadavre. Du bien bel ouvrage ! La suite sera un peu plus classique mais nous donnera l'occasion d'en apprendre plus sur le cas Danielle et Dominique. Images d'archives en noir et blanc, visite dans un centre psychiatrique, la vie des deux sœurs siamoises nous est alors révélée dans toute son horreur et sa dramaturgie. On pense parfois au Freaks de Tod Browning devant les cas pathologiques présentés ou ces images d'exhibition de personnes siamoises dans des fêtes foraines et Sœurs de Sang devient assez malsain dans son traitement et notamment dans la relation entre Emil et les deux siamoises. Amoureux de Danielle, Emil ne peut vivre son amour pleinement à cause de Dominique, attachée à sa sœur. L'acte de séparation devient une évidence pour le couple mais ils ne se doutent pas de l'impact psychologique qu'il va déclencher chez Danielle. Porté par l'interprétation de Margot Kidder et l'inquiétant William Finley, mais aussi par la musique de Bernard Hermann, Soeurs de Sang est vraiment intéressant sur bien des points et même si le film a pris une petit coup de vieux et que la partie centrale est un peu mollassonne, il reste une pierre angulaire de la filmographie de Brian de Palma.

* Disponible chez WILD SIDE VIDEO

NOTE : 4/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire