Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


vendredi 26 août 2016

AMERICAN PIE

AMERICAN PIE
(American Pie)

Réalisateur : Paul Weitz, Chris Weitz 
Année : 1999
Scénariste : Adam Herz
Pays : Etats-Unis
Genre : Comédie
Interdiction : /
Avec : Jason Biggs, Chris Klein, Thomas Ian Nicholas, Alyson Hannigan, Shannon Elizabeth, Seann William Scott, Tara Reid, Eugene Levy ...


L'HISTOIRE : Mortifié pour avoir été surpris par ses parents devant un film X, Jim, élève de terminale, fait un pacte avec sa bande de copains : ils doivent devenir des hommes avant leur entrée à la fac. Il leur reste trois semaines pour utiliser toutes les techniques possibles de séduction. Tous les moyens sont bons, même les plus inattendus, car chaque jour compte. Une chose est sûre, Jim ne regardera plus jamais une tarte aux pommes de la même façon !

MON AVIS : Un classique de la "teen-comédie" qui a eu un succès fou lors de sa sortie en salle et qui fut suivi par trois suites officielles de très bonne facture et quatre dérivés beaucoup moins réussis. Ce premier American Pie est vraiment très drôle et propose toute une flopée de gags salaces et irrévérencieux, voire même parfois assez trash (le sperme dans le verre de bière entre autre). La grande force du film, outre son humour qui ne fait pas dans la finesse, reste son casting et ses personnages. Jim le maladroit et son père, Kevin et la romantique Victoria, Finch le raffiné (ou Pause-Caca), Oz le sportif et Heather la choriste, la tornade Steve Stifler, Michelle la flûtiste ou la sexy Nadia sont autant de protagonistes qu'on apprend à apprécier et qu'on aura grand plaisir à retrouver au fil des trois films suivants. Leurs mésaventures, principalement portées sur le sexe, sont une invitation à se remémorer les années lycées, la découverte de son corps, la drague auprès des filles, la timidité ou la fougue de certains. Le sexe est sans conteste le centre d'intérêt principal de tous les personnages dans American Pie : certains n'ont envie que de connaître les plaisirs de la chair quand d'autres aimeraient bien que les sentiments amoureux entrent en jeu. Les situations proposées atteignent parfois des sommets de mauvais goût assumé (le père de Jim surprend son fils en train de se masturber sur un film porno ou "baiser" une tarte aux pommes), jouent même sur la scatologie (le laxatif donné à Finch qui va avoir une diarrhée du tonnerre dans les toilettes... des filles) ou la gérontophilie (ce même Finch qui va s'envoyer la mère de Stifler sur une table de billard), bref, ne font pas dans la dentelle, ce qui peut paraître assez étonnant pour cette comédie venant d'un pays assez puritain. Les dialogues sont à l'avenant : crus, directs, grossiers, sans fioritures. Les réalisateurs n'ont pas voulu embellir la réalité et les adolescents d'American Pie parlent comme les adolescents dans le monde réel, ont les mêmes envies, les mêmes attentes, les mêmes soucis, les mêmes questionnements. Car derrière son apparence de comédie à la limite du vulgaire, American Pie dresse un portrait assez juste de l'adolescence justement et les personnages sont bien plus intéressants, bien mieux pensés qu'il n'y parait de prime abord. Les filles accordent plus d'importance aux sentiments que les garçons, ces derniers sont prêt à tout pour "être le premier à tirer son coup", quitte à mentir pour une histoire d'ego (le pauvre Sherman s'en souviendra longtemps). Personnage jubilatoire, le père de Jim est certainement l'un des plus attachants de toute la saga et le charisme de l'acteur Eugene Levy n'y est pas étranger. La scène dans laquelle il va "éduquer" son fils à grand coup de magazines érotiques est à se pisser dessus. Culte, la séquence de la webcam donnera du fil à retordre à nos zygomatiques et la gent masculine (et pourquoi pas féminine) ne manquera pas d'être en extase devant la plastique fort charmante de l'actrice Shannon Elizabeth. American Pie, malgré ses dix-sept ans, fonctionne toujours aussi bien et amuse toujours autant. De quoi se divertir agréablement et même en famille, surtout si vous avez un ado de 12/13 ans avec vous ! Et comme cours d'éducation sexuelle, ça le fait plutôt pas mal si vous avez des difficultés à en parler avec lui !

NOTE : 5/6




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire