Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


dimanche 28 août 2016

BATMAN V SUPERMAN : L’AUBE DE LA JUSTICE

BATMAN V SUPERMAN : L’AUBE DE LA JUSTICE
(Batman vs Superman : Dawn of Justice)

- visionné en version longue -

Réalisateur : Zack Snyder 
Année : 2016
Scénariste : Chris Terrio, David S. Goyer
Pays : Etats-Unis
Genre : Fantastique, Action, Super-héros
Interdiction : /
Avec : Ben Affleck, Henry Cavill, Amy Adams, Gal Gadot, Jesse Eisenberg...


L'HISTOIRE : Craignant que Superman n'abuse de sa toute-puissance, Batman le chevalier noir de Gotham décide de l'affronter : le monde a-t-il davantage besoin d'un super-héros aux pouvoirs sans limite ou d'un justicier à la force redoutable mais d'origine humaine ? Pendant ce temps-là, une terrible menace se profile à l'horizon…

MON AVIS : Critiques virulentes, bashing permanent, Batman vs Superman peut dire qu'il n'a pas rallié à sa cause la presse ciné, spécialisé ou pas, ni une large partie des spectateurs. Cet acharnement envers le film de Zack Snyder est-il réellement justifié ? Tant d'avis si négatif, virulent, cruel parfois, qui ont miné le moral de Ben Affleck lui-même, me faisait quelque peu appréhender ma vision du film mais comme je sais qu'il faut toujours se forger sa propre opinion, pas question de ne pas lui donner sa chance. Avec la sortie DVD / Blu-ray, j'ai pu visionner Batman vs Superman en version longue, avec tout de même plus de trente minutes supplémentaires, soit une durée de 182 minutes au compteur contre les 153 minutes de la version sortie au cinéma. Si je ne sais pas quelles sont les différences fondamentales entre ces deux versions, il n'en reste que j'ai fortement apprécié le film et que j'avoue ne pas comprendre la férocité et la haine que certains déversent contre lui. Déjà, le film se veut très sérieux, on est loin des délires fun et distrayant des productions Marvel, du moins jusqu'à la dernière partie, avec le combat titanesque contre Doomsday, qui, lui, reprend les codes des films à grand spectacle façon Avengers, avec destruction massive, explosions ininterrompues et effets-spéciaux à foison. Mais avant d'en arriver là, Zack Snyder, à l'instar de Christopher Nolan avec sa trilogie sur le chevalier noir, nous propose un film intense, riche en émotions, servi par des acteurs charismatiques et investit dans leur rôle. Véritable surprise, Ben Affleck est tout simplement parfait dans le rôle de Bruce Wayne et parvient à rendre crédible le personnage, n'occultant jamais sa noirceur, sa violence et son aspect totalement psychotique. Quant à Henry Cavill, j'avoue qu'il arrive à me faire oublier Christopher Reeves et qu'il est lui aussi parfait dans le costume de Superman. Le film nous propose dans ses débuts de nous faire suivre deux histoires, chacune consacrée à l'un des héros, et dont les éléments finiront par s'imbriquer les uns avec les autres pour arriver à cette fameuse rencontre au sommet promise par le titre. Entre un Batman ravagé par un sentiment de vengeance personnel contre le super-héros à la cape rouge et un Superman qui n'a plus l'admiration du public suite au chaos provoqué par ses pouvoirs vient se greffer un dénommé Lex Luthor dont on ne comprend pas au départ ses intentions et ses rapports avec les deux héros mais qui sera la clé de cet affrontement haut en couleurs. Si  le duel est impressionnant, ce n'est pas non plus l'élément essentiel du film, ce qui a peut-être provoqué la colère du public qui s'attendait sûrement à voir un combat de boxe sur une longue durée ? Toujours est-il que ce combat est riche en intensité et en action et qu'il s'avère être à la hauteur de mes espérances. Ce qui m'a le plus séduit dans Batman vs Superman, c'est la dimension iconique des personnages, et en particulier celle de Superman, qui va devoir effectuer un vrai travail de conscience sur lui-même, coincé entre la puissance des ses pouvoirs et les dégâts collatéraux qu'ils peuvent engendrer. Quelle est sa place dans notre monde ? Une thématique fort intéressante et bien mise en valeur par Zack Snyder et ses deux scénaristes. J'ai lu ici et là que certains trouvaient le film ennuyeux, au contraire, j'ai été captivé du début à la fin et les moments de calme, basés sur les relations entre les personnages, sont essentiels au contraire pour totalement s'immerger dans leur univers. Certes, on assiste parfois à quelques facilités scénaristiques, à des séquences de "fanboy" afin de préparer les prochains films tirés de l'univers DC (avec Wonder Woman qui regarde des vidéos nous présentant Flash, Aquaman et Cyborg) mais dans l'ensemble, Batman vs Superman est un spectacle de tous les instants, doté d'une belle maturité et qui prend des risques justement en ne cédant que lors de sa dernière partie au délire très "comics". Spectaculaire tout en jouant la carte de la retenue durant une bonne partie du métrage, l'apparition finale de Doomsday et de Wonder Woman (très jolie Gal Gadot) le fait bifurquer, comme déjà évoqué, dans un délire pyrotechnique total, peut être un peu trop poussé mais en tout cas bien efficace. Profondément adulte, Batman vs Superman est une belle réussite, sombre, nihiliste, qui assume jusqu'au bout son aspect dramatique avec une fin assez couillue même si on sait qu'elle ne sera pas définitive. Du très bon boulot monsieur Snyder

NOTE : 5/6


2 commentaires:

  1. Attention : L'Abomination est l'adversaire de Hulk, donc Marvel. Le monstre est ici Doomsday, mal incarné selon moi (on dirait un troll échappé du casting du Seigneur des Anneaux).

    RépondreSupprimer