Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


lundi 15 août 2016

LES DENTS DE LA MER 2EME PARTIE

LES DENTS DE LA MER 2EME PARTIE
(Jaws 2)

Réalisateur : Jeannot Szwarc
Année : 1978
Scénariste : Carl Gottlieb, Howard Sackler
Pays : Etats-Unis
Genre : Aventure
Interdiction : /
Avec : Roy Scheider, Lorraine Gary, Murray Hamilton, Ann Dusenberry, Mark Gruner...


L'HISTOIRE : La station balnéaire d'Amity a retrouvé son calme et sa tranquillité. Un complexe hôtelier va même s'implanter prochainement, à la grande joie du maire. On déplore pourtant quelques incidents : deux disparitions de plongeurs et l'explosion d'un petit bateau qui faisait faire du ski nautique à une baigneuse mais rien de vraiment inquiétant. Jusqu'au jour où le chef Brody découvre un épaulard échoué sur la plage en piteux état et présentant des traces de morsures impressionnantes. Pour lui, cela ne fait aucun doute que l'épaulard a été la proie d'un grand requin blanc. Le cauchemar semble recommencer...

MON AVIS : Trois ans après le succès planétaire du film de Steven Spielberg, Les Dents de la Mer, une suite voit le jour. Passons rapidement sur le soucis du titre français : bah oui, Les Dents de la Mer 2, quand on le lit d'une traite, ça ne fait pas très sérieux et ça prête à rire, d'où l'idée d'intituler cette séquelle Les Dents de la Mer 2ème partie, ce qui est tout de suite plus joli à l'oreille. Cette suite est réalisée par Jeannot Szwarc, qui nous avais offert le très bon Les Insectes de Feu en 75 et qui sera aux commandes du larmoyant Quelque part dans le temps en 1980 puis de Supergirl en 1984. Bien évidemment, elle n'atteint pas le niveau du film original (comment le pourrait-elle d'ailleurs) mais se révèle être un divertissement très recommandable et hautement sympathique. Déjà, parmi les bons points, on retrouve le chef Brody et sa famille. Des personnages auxquels on s'était attaché et qu'on retrouve avec grand plaisir. Roy Scheider est bien sûr toujours de la partie et le charisme de cet acteur joue beaucoup en faveur du film. La séquence dans laquelle il croit voir un requin s'approchant de la plage et sonne l'alerte, n'hésitant pas à faire feu devant une foule médusée, est l'une des plus belles du film car on ressent vraiment toute sa détresse lorsqu'il comprend que ce n'était qu"un vulgaire banc de poisson et qu'il a pété les plombs sous la pression. Son seul réconfort viendra de son petit garçon qui l'aidera à ramasser les douilles. Une séquence forte en émotion et en intensité dramatique. L'introduction du film, bien en deçà de celle, tétanisante, du film de Spielberg, est néanmoins bien trouvée car elle nous permet de faire le lien avec le long métrage original justement : deux plongeurs parcourent l'épave de l'Orca, le fameux bateau de Quint, et nous replongent dans nos souvenirs, souvenirs vite perturbés par l'attaque d'un nouveau requin. Des attaques qui sont moins nombreuses dans cette suite qui prend son temps, a un rythme plus posé, s'attarde plus sur les personnages. Toutefois, certaines agressions du requin reste impressionnante, à l'image de celle dans laquelle une fille qui fait du ski nautique est prise en chasse par le squale ou celle dans laquelle notre vilain prédateur s'attaque à un hélicoptère ! Si on ne peut s'empêcher de retrouver certaines facilités scénaristiques un peu répétitives, notamment avec le maire qui refuse à nouveau de croire le chef Brody sur la nature du danger qui vient troubler le calme d'Amity, cet aspect ne nuit pas vraiment au film. Plus efficace sera la dernière partie, dans laquelle le squale gigantesque s'en prendra aux nombreux adolescents partis faire de la voile en pleine mer. Une longue séquence riche en suspense et en frayeur, rondement mené, dynamique et percutante. Parmi ces ados, on appréciera la présence de Keith Gordon, qui deviendra célèbre auprès des fans de cinéma fantastique quelques années plus tard en interprétant le personnage d'Arnie Cunningham dans le Christine de John Carpenter. L'actrice Ann Dusenberry est également à mettre en avant car elle joue remarquablement bien les filles terrifiées et tétanisées. Impossible de ne pas citer également la musique de John Williams qui remplit encore une fois son rôle de bien belle manière. Les Dents de la mer 2ème partie est donc une suite d'un bon niveau, peut-être un peu trop longue en terme de durée (110 minutes) mais qui reste fort honorable. Il n'était pas évident d'apporter de l'originalité et de se démarquer fortement du film original. Malgré son schéma assez classique, elle s'en sort avec les honneurs et fait partie des bons shark movies !  

NOTE : 4/6


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire