Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


samedi 20 août 2016

LES DENTS DE LA MER 3

LES DENTS DE LA MER 3
(Jaws 3-D)

- visionné via le BR 3D -

Réalisateur : Joe Alves
Année : 1983
Scénariste : Richard Matheson, Carl Gottlieb
Pays : Etats-Unis
Genre : Aventure, film catastrophe
Interdiction : /
Avec : Dennis Quaid, Bess Armstrong, Simon MacCorkindale, John Putch, Louis Gossett Jr....


L'HISTOIRE : Michael et Sean Brody, les deux fils du chef de la police Martin Brody de la ville plaisancière d'Amity, ont bien grandis. Après que leur père ait affronté deux fois la terreur des mers, le grand requin blanc, Michael s'est installé en Floride où il travaille pour un célèbre parc aquatique dirigé par Calvin Bouchard. Une nouvelle attraction, le Sea World, va être inaugurée. Peu de temps après l'ouverture du parc, l'équipe découvre dans les fonds du parc un bébé requin, qui meurt dans les bassins du parc. Malheureusement pour Michael, rejoint par Sean, la mère du requin est également cachée dans une turbine d'alimentation des bassins et elle veut récupérer son petit. Celle-ci décide donc de passer à l'attaque et de détruire le Sea World...

MON AVIS : Changement total d'optique pour ce troisième volet de la saga initiée par Steven Spielberg en 1975. Si Les Dents de la Mer et Les Dents de la mer 2ème partie jouaient savamment avec le suspense et la suggestivité tout en se montrant démonstratifs lors de passages chocs et efficaces, Les Dents de la Mer 3 délaisse quasiment la notion d'angoisse et s'aventure plus du côté du "film catastrophe", plaçant deux requins dans un parc d'attraction qui vont provoquer la panique chez les visiteurs. Le film met en vedette les deux fils du chef Brody, Michael et Sean, interprétés respectivement par un tout jeune Dennis Quaid pas encore promu star et par John Putch. Une bonne idée qui permet d'assurer la continuité entre les œuvres et nous permet de retrouver des personnages qu'on a connu alors qu'ils n'étaient que des enfants en bas âge. Film mal aimé de la tétralogie, Les Dents de la Mer 3 n'est pas si mauvais que ça au final. Il faut juste admettre de voir un film différent des deux précédents, ne jouant pas sur le même registre. Il y a même de bonnes séquences en fait, comme celle de l'équipe de ski nautique pourchassée par le requin ou la séquence de panique se déroulant à l'intérieur du Sea World, structure accueillant de nombreux visiteurs et située sous des mètres cubes d'eau. On peut aisément imaginer la tension de ces derniers, pris au piège dans des galeries de plexiglas commençant à prendre l'eau, tension renforcée par la présence d'un requin femelle de huit ou neuf mètres de long ! Claustrophobes s'abstenir ! Le réalisateur Joe Alves a certainement voulu retirer de ces épaules le fardeau des deux volets précédents qui pesait sur ses épaules en choisissant un angle d'attaque radicalement différent pour ce troisième chapitre. La prise de risque n'a pas vraiment payée puisque Les Dents de la Mer 3 est souvent considéré comme un nanar, voire même un très mauvais film. Si on pourra trouver ces termes un peu forts, il faut bien admettre que certaines séquences ne donnent pas tord à ses détracteurs. On pense au final par exemple, dans lequel l'acteur Simon MacCorkindale (Manimal) se fait avaler par le squale et tente de sortir de sa mâchoire géante ! Un peu hardcore quand même comme idée mais avouons qu'on y prend un plaisir coupable certain ! En fait, pour véritablement "apprécier" Les Dents de la Mer 3, il faut le voir tel qu'il a été pensé à l'époque de sa sortie : en 3D ! Le Blu-ray qui vient de sortir (proposant une image franchement décevante en terme de qualité, amateurs de grain, cette copie est pour vous...) nous permet de voir le film tel qu'il a été projeté en salles et franchement, l'expérience reste des plus sympathiques et permet de revoir à la hausse sa côté de popularité. Des tas d'effets jaillissants nous sont proposés et on n'a qu'à tendre la main pour "toucher" tête de poisson ou jambe tranchées, liquide s’éjectant d'une seringue et j'en passe. D'autres effets stéréoscopiques sont par contre plus fâcheux : le sous-marin jaune dans lequel Michael Brody et sa compagne trouvent place pour tenter de retrouver un membre de l'équipe disparu se détache nettement du décor et on a vraiment l'impression d'avoir sous les yeux une pièce rajoutée tant la découpe est trop visible. Idem quand le squale vient frapper la vitre de la salle de contrôle (idée reprise dans le Peur Bleue de Renny Harlin !), l'effet 3D pique les yeux. Mais voir le film en 3D apporte un plus indéniable au charme ressenti durant le visionnage et fait bien mieux passer la pilule. Les Dents de la Mer 3 vaut en tout cas bien mieux que sa triste réputation. C'est un film d'aventure-catastrophe dans la grande tradition du genre, servi par un casting plutôt bon (Dennis Quaid, Bess Armstrong et Louis Gossett Jr. s'en sortent très bien), une histoire correcte, une mise en scène qui tient la route la plupart du temps. Il lui manque des effets-spéciaux plus aboutis et la musique de John Williams mais c'est loin d'être le plus mauvais film de requins que j'ai vu. Je le reverrais d'ailleurs avec grand plaisir en 3D parce qu'elle en jette vraiment. Les Dents de la Mer 3, film culte ou navet ? Faites votre choix ! Pour ma part, cette nouvelle vision (la première datait des années 80) m'a agréablement surprise au vu de toutes les mauvaises critiques lues ici et là...

* Pour tout savoir sur le film, le site indispensable : JAWS 3D par Romain

NOTE : 4/6


1 commentaire:

  1. Entièrement d'accord!
    Le voir enfin en 3d redonne de l’intérêt à ce troisième opus.
    Dès le générique de début la 3d nous en mets plein les yeux!

    Par contre dès que l'image est un peu sombre c'est plus du grain mais carrément de la neige qu'il y a à l'écran,je crois que c'est la copie bluray la plus dégueu que j'ai pu voir...

    En tous cas ça vaut tout de même le coup cette version 3d .

    RépondreSupprimer