Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


mercredi 21 septembre 2016

LES CAVALIERS DU CRÉPUSCULE

LES CAVALIERS DU CRÉPUSCULE 
(The Sundowners)

Réalisateur : George Templeton
Année : 1950
Scénariste : Alan Le May
Pays : Etats-Unis
Genre : Western
Interdiction : /
Avec : Robert Preston, Robert Sterling, Chill Wills, John Barrymore Jr., Cathy Downs...


L'HISTOIRE : Propriétaire d’un ranch et de bétail, Tom Cloud a quelques problèmes avec un autre propriétaire, désireux d’agrandir ses terres. C’est alors que son frère, James, réapparaît. Ce dernier a un passé douteux, et est plus connu sous le nom de Wichita Kid. Il fait aussitôt preuve de manières expéditives contre les ennemis de son frère. Mais il regarde aussi d’un peu trop près Kathleen, la maîtresse de Tom et a une mauvaise influence sur Jeff Cloud, son petit frère...

MON AVIS : La même année que La Vallée du Solitaire, 1950 donc, Alan Le May a scénarisé également Les Cavaliers du Crépuscule dont la réalisation revient à George Templeton. Le casting utilise des acteurs qu'on retrouvera dans La Vallée du Solitaire (Les Cavaliers du Crépuscule lui étant antérieur), comme John Barrymore Jr., Chill WillsJack Elam, Clem Fuller ou Frank CordellRobert Preston, Robert Sterling et Cathy Downs viennent compléter ce casting de qualité et permettent à ce western sympathique de se situer dans la bonne moyenne du genre. Assez avare en scène d'action, hormis lors de l'excellent gunfight final, Les Cavaliers du Crépuscule se focalise avant tout sur ses personnages et en particulier sur l'excellent acteur Robert Preston, qui interprète Wichita Kid. Un personnage haut en couleur, mi-ange, mi-démon, qui porte littéralement le film sur ses épaules. Charmeur, macho, hors-la-loi, meurtrier, autant d'adjectifs qui lui correspondent. L’ambiguïté du personnage provient du fait qu'il commet, dans le cas présent, toutes ses mauvaises actions ça pour aider son frère, Tom Cloud, un propriétaire de ranch qui a des soucis avec le s autres propriétaires, se faisant régulièrement voler des vaches par exemple. Même les hommes qui travaillent pour lui se font décimer et il ne peut compter sur l'aide du shérif, trop lâche pour intervenir. L'arrivée de Wichita Kid va s'avérer être une sorte de bénédiction pour Tom, qui sollicitera donc l'aide de son frère pour régler ses problèmes sans se mouiller lui-même, tout en jouant le moralisateur qui ne veut pas d'un voyou chez lui. Les Cavaliers du Crépuscule bénéficie également de la présence de John Barrymore Jr., le jeune rebelle de La Vallée du Solitaire. L'acteur, dont c'est seulement sa seconde apparition à l'écran après avoir joué dans un épisode de la série télévisée We, The People en 1949, se montre très naturel et à un jeu beaucoup moins théâtrale que dans La Vallée du Solitaire. Attiré par le côté obscur de son grand frère, le jeune garçon, qui vit depuis l'âge de dix ans avec Tom, voit dans l'arrivée de Wichita Kid une bouffée d'air frais dans sa vie de gardien de troupeaux. Wichita lui apprend le maniement des armes, l'emmène patrouiller avec lui et en fait un membre à part de son équipe, l'incluant dans ses plans d'intimidation des ennemis de Tom. La relation entre les trois frères est bien rendue et participe pleinement au plaisir ressenti durant la vision du film. Ajoutons-lui quelques ingrédients comme une romance, une trahison, une rivalité fraternelle, le tout filmé dans de très beaux paysages naturels du Texas et vous obtiendrez un western américain dans la pure tradition classique, bien mis en scène, solide et efficace. 

* Disponible en DVD chez ARTUS FILMS

NOTE : 4/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire