Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


dimanche 22 janvier 2017

CYBORG 2087

CYBORG 2087
(Cyborg 2087)

Réalisateur : Franklin Adreon
Année : 1966
Scénariste : Arthur C. Pierce
Pays : Etats-Unis
Genre : Science-fiction
Interdiction : /
Avec : Michael Rennie, Karen Steele, Wendell Corey, Warren Stevens, Eduard Franz...



L'HISTOIRE : Un cyborg, Garth A7, est envoyé du futur vers le passé afin d'empêcher un scientifique, le professeur Marx, de faire la démonstration de sa nouvelle invention : la radio-télépathie. Cette découverte aura en effet des répercussions capitales dans le futur, servant à avilir la pensée des habitants et à en faire des esclaves. Le temps est compté car des Traceurs ont également été envoyé à la poursuite du cyborg afin de l'empêcher de mener à bien sa mission...

MON AVIS : James Cameron et Terminator n'ont donc rien inventé ! En 1966, Franklin Adreon, réalisateur plus spécialisé dans les séries télévisées familiales (Lassie entre autre), nous propose en effet la même trame principale à quelques variantes près, à savoir l'envoi d'un cyborg dans le passé afin de modifier le futur ! La tagline est à l'avenant : "moitié humain, moitié machine ! Programmé pour tuer !" Incroyable non ?Avec de faibles moyens financiers, Cyborg 2087 n'a évidemment pas de quoi rivaliser avec les classiques de la S-F des 50's et encore moins avec les films à venir. Il n'empêche que l'originalité de son scénario et sa mise en scène tout à fait correcte en font un petit divertissement des plus sympathiques. Vu en 2017, Cyborg 2087 lorgne certes vers le nanar à cause de ses costumes qui font très datés de nos jours (logique me direz-vous) et de ses décors futuristes très vides (la salle des ordinateurs, la capsule de voyage dans le temps). Pourtant, même si on sourit devant certaines situations, l'aspect kitsch et l'effet nostalgique l'emportent le plus souvent et on suit avec attention cette histoire de science-fiction novatrice et bien interprétée. Dans le rôle du gentil cyborg, on trouve Michael Rennie, celui-là même qui était venu avertir les terriens avec son robot géant Gort dans le classique Le Jour où la Terre s'arrêta. Dans Cyborg 2087, il vient encore sauver les terriens et son charisme fait fondre le cœur de l'actrice Karen Steele qui ne semble pas s'émouvoir du fait qu'il ne ressent aucun sentiment, qu'il est insensible à la douleur et que son bras est bardé de pièces métalliques. Grâce à son aptitude à la radio-télépathie, notre cyborg va contrôler l'esprit de la belle blondinette et accessoirement assistante du professeur Marx, interprété quant à lui par Eduard Franz, vu dans La Chose d'un Autre Monde entre autre. Une aubaine pour notre homme de chair et d'acier qui va pouvoir retrouver le savant et l'informer des dangers de ses trouvailles. Pour pimenter son film, le scénariste n'hésites pas à multiplier les péripéties et à faire poursuivre le cyborg par des Traceurs, à savoir des autres cyborgs mais nettement plus belliqueux et armés de pistolet-laser pouvant tuer, là où l'arme de Michael Rennie ne fait qu'endormir les personnes qu'elle touche. Le film prend même des allures de western lors de son introduction et de son final puisque l'action se déroule dans une sorte de ville fantôme dans laquelle on attend presque l'apparition de Clint Eastwood ! Plus embêtant sera la séquence dans laquelle une bande d'ados passe son temps à danser dans le salon d'un autre scientifique. Une séquence qui dénote avec l'ensemble et qui ne sert qu'à allonger la durée du métrage. Vous l'aurez compris, Cyborg 2087 n'est évidemment pas exempt de menus défauts et son aspect télévisuel, tout comme ses effets-spéciaux bas de gamme, ne le tirent pas toujours vers le haut. Mais honnêtement, je ne me suis jamais ennuyé devant les aventures de Garth A7 et le charme suranné de cette petite production sans le sou mais généreuse a fait son petit effet. Cyborg 2087 reste bien sûr assez anecdotique dans la production de films de S-F mais on ne peut lui retirer la particularité de son scénario et son impact formel sur le Terminator de Cameron. Impossible en effet que ce dernier n'ait pas vu ce film ! Rien que pour ça, il faut avoir vu Cyborg 2087 !

* Disponible en DVD chez ARTUS FILMS

NOTE : 3/6


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire