Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


lundi 27 février 2017

LE CERCLE - RINGS

LE CERCLE - RINGS
(Rings)

Réalisateur : F. Javier Gutiérrez
Année : 2017
Scénariste : David Loucka, Jacob Estes, Akiva Goldsman
Pays : Etats-Unis
Genre : Epouvante
Interdiction : -12 ans
Avec : Matilda Anna Ingrid Lutz, Alex Roe, Johnny Galecki, Vincent D'Onofrio...



L'HISTOIRE : Julia s'inquiète pour son petit ami Holt lorsque ce dernier commence à s’intéresser aux mystères entourant une vidéo censée tuer celui qui la regarde 7 jours après l’avoir visionnée. Après avoir été témoin de la mort d'une femme ayant visionné la vidéo, Julia découvre que Holt l'a aussi regardé et qu'il lui reste peu de temps à vivre. Elle se sacrifie pour le sauver et visionne la copie qu'il a enregistré afin de devenir la nouvelle cible de la malédiction. Elle a désormais 7 jours pour trouver une explication à cette vidéo mortelle et découvrir son terrifiant secret...

MON AVIS : Le succès du film japonais Ring a évidemment résonné aux oreilles des producteurs américains qui en ont fait un remake à leur sauce en 2002 avec Le Cercle de Gore Verbinski, réalisateur de Pirates des Caraïbes ou plus récemment du très bon A Cure for Life. En 2005, c'est Hideo Nakata lui-même, metteur en scène du film original, qui se voit confier la caméra afin de mettre en scène la suite des aventures de Samara dans Le Cercle 2. Il a fallu attendre douze ans pour que Samara fasse son retour au cinéma avec ce troisième film intitulé Le Cercle - Rings. L'histoire se déroule d'ailleurs treize ans après les événements du second chapitre. L'actrice Naomi Watts a laissé sa place à la jeune comédienne italienne Matilda Lutz, qui joue le rôle de Julia. Une actrice prometteuse et qui s'en sort franchement bien ici, portant littéralement le film sur ses épaules. C'est à elle qu'incombe de découvrir l'origine de la "vidéo qui tue" et de tenter de mettre un terme à cette terrible malédiction. Technologie moderne oblige, les traditionnels magnétoscopes et cassettes VHS ont fait place dans Le Cercle - Rings aux téléphones portables et vidéos YouTube, ce qui permet de propager la malédiction encore plus rapidement et de faire beaucoup plus de victimes. A ce titre, la séquence d'introduction dans un avion est assez percutante, avec la vidéo maudite s'affichant sur tous les petits écrans situés sur les sièges des passagers ! Avec internet, Samara peut donc s'introduire chez n'importe qui et ce, à grande échelle. Autre bonne idée du film, cette espèce de club étudiant façon secte géré par un professeur qui fait visionner la vidéo maudite à ses élèves et trouve des "suiveurs" qui accepte de la regarder pour lever la malédiction et se l'approprier et ainsi de suite. Des photos de ceux qui ont visionné la vidéo sont affichées sur les murs avec en dessous un compteur décomptant les sept jours qui leur reste à vivre, jusqu'à ce qu'un "suiveur" ne prenne leur place. Tout ça dans le but de mener une enquête sur les origines de la vidéo et d'en percer les mystères mais aussi, et surtout, de mener une étude sur la Mort et la persistance de l'âme. Ce troisième chapitre nous dévoilera également les origines de Samara, nous apprendra des nouveautés sur le pourquoi de sa courte vie sur Terre et sur le pourquoi de la malédiction. Pas mal de jump-scares sont au programme et certaines séquences feront frissonner à coup sûr les néophytes (celle de la tombe par exemple) car le réalisateur F. Javier Gutiérrez se montre assez doué pour faire monter la tension et jouer avec la peur. Il soigne particulièrement les apparitions de Samara et on retiendra celle dans laquelle notre méchant spectre s'extirpe d'un écran plat tombé sur le sol. Une séquence bien flippante et habilement mise en images. Si Le Cercle - Rings s'avère un thriller d'épouvante vraiment honnête, correctement réalisé et servi par un casting bien en place (notamment Vincent D'Onofrio en aveugle), il faut tout de même reconnaître qu'il n'y a rien de vraiment nouveau au royaume des fantômes aux cheveux longs ! On est dans le vu et revu, même si l'histoire sur la naissance de Samara est plutôt bien trouvée et que l'idée de mettre "un film dans le film" n'est pas mal non plus (d'où le "S" à Rings). Le Cercle - Rings est loin d'être un navet en tout cas. On est très loin du monument de terreur qu'était Ring mais ça se laisse regarder sans souci, sans être transcendant...

NOTE : 3/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire