Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


lundi 13 février 2017

SUICIDE SQUAD

SUICIDE SQUAD
(Suicide Squad)

- Visionné en version longue -

Réalisateur : David Ayer
Année : 2016
Scénariste : David Ayer 
Pays : Etats-Unis, France
Genre : Action, Super-héros
Interdiction : /
Avec : Will Smith, Jared Leto, Margot Robbie, Viola Davis, Jay Hernandez...



L'HISTOIRE : Face à une menace aussi énigmatique qu'invincible, l'agent secret Amanda Waller réunit une armada de crapules de la pire espèce. Armés jusqu'aux dents par le gouvernement, ces Super-Méchants s'embarquent alors pour une mission-suicide. Jusqu'au moment où ils comprennent qu'ils ont été sacrifiés. Vont-ils accepter leur sort ou se rebeller ?

MON AVIS : Défoncé par la critique et par de nombreux spectateurs, j'appréhendais quelque peu la vision de Suicide Squad, que j'ai acheté en Blu-Ray et version longue à mon fils qui avait, quant à lui, beaucoup aimé au cinéma. Alors oui, le film possède des défauts. De scénario par exemple, pas toujours très compréhensible il faut bien le reconnaître, notamment au niveau de la mission de la Suicide Squad entre autre. J'ai même demandé à mon fils "mais en fait, c'est quoi leur mission ?" au bout d'une bonne heure. Le montage n'aide d'ailleurs pas toujours à rendre cette oeuvre cohérente, qui s'apparente parfois à un long clip vidéo, avec des "cuts" abruptes et une sensation de passer du coq à l'âne sans réelle fil conducteur, principalement lors des trente premières minutes et cette présentation des différents personnages sur fond de tubes musicaux à la mode. Heureusement, plus le film avance et plus la mise en scène s'adoucit et devient moins bordélique. Maintenant, je trouve la haine exprimée envers ce film de David Ayer largement surdimensionnée. Car malgré ses défauts, j'ai pris plaisir à regarder Suicide Squad. Je connaissais bien sûr certains des super-vilains mis en scène ici (le Joker, Harley Quinn, Deadshot) mais je n'ai jamais lu de comic concernant cette drôle d'équipe donc le souci de savoir si l'adaptation est fidèle ou non ne me concerne pas. Je me suis laissé bercé par les images et j'ai pris Suicide Squad pour ce qu'il est : un film fun, divertissant, qui mange aux mêmes râteliers que les productions Marvel et ne s'en écarte jamais, malgré l'argument de vente de la Warner Bros qui nous faisait croire qu'on avait affaire à un film subversif, façon anti-thèse des films de super-héros. Raté de ce côté là puisque nos super-vilains vont sauver la Terre d'une terrible menace et devenir donc malgré eux des super-héros. La violence est également bien aseptisée et le film n'est jamais sombre ou dérangeant. Destiné à tous les publics, Suicide Squad fait la part belle aux sentiments (la relation père / fille avec Deadshot, la relation fusionnel entre le Joker et Harley Quinn / l'amour fou entre Rick Flag et la belle June Moore, alias l'Enchanteresse), nous propose des séquences d'action sympathiques sans être extraordinaires, des effets-spéciaux corrects et pas mal d'humour via des répliques  ou des situations cocasses. Bref, un divertissement pas prise de tête, qui ne gagnera jamais d'Oscar ni n'élèvera le niveau du cinéma mais qui est toutefois bien supérieur à nombre de daubes que j'ai visionné. Le gros point positif du film reste sans conteste la prestation de Margot Robbie, parfaite en Harley Quinn foldingue et amoureuse transit de son Joker. L'actrice nous fait un véritable numéro de séduction et embarque le spectateur avec elle. N'ayant pas vu la version cinéma, j'ai été assez étonné du temps de présence du Joker à l'écran, ayant lu ici et là qu'on ne le voyait que cinq minutes à tout casser, ce qui est totalement faux puisqu'il n'arrête pas de nous faire profiter de son beau sourire et sa coupe de cheveux verte dernier cri. Pour ma part, Jared Leto assure vraiment bien et propose un Joker différent mais tout aussi efficace que ses confrères. Will Smith s'en sort également plutôt bien, faisant certes du "Will Smith" mais ici, ça passe comme une lettre à la poste. Les autres super-vilains ne sont là que pour faire de la figuration et ne sont pas aussi développés que Deadshot, Harley ou le Joker. Ce manque d'égalité de traitement n'en en fin de compte que peu préjudiciable au film car le choix de s'intéresser principalement à un trio de personnages (on pourrait ajouter Rick Flag) était ce qu'il y avait de mieux à faire. C'est donc grâce aux sentiments intérieurs qui animent ses personnages que Suicide Squad tire son épingle du jeu, les rendant presque plus "humains" que nombre de super-héros. Alors oui, ce n'est pas le film du siècle, c'est certain, on en est très loin. Mais c'est loin d'être déshonorant. La faute de ce bashing en bonne et due forme est due à la promotion marketing du studio qui a vendu Suicide Squad pour ce qu'il n'est absolument pas. 

NOTE : 4/6



1 commentaire:

  1. Salut, je viens de créer un blog spécialisé dans les adaptations de comics, donc si cela t'intéresse passe faire un tour et n'hésite pas à faire
    passer le mot.

    https://comx-asylum.blogspot.fr/

    Merci et bonne continuation.

    Sandman

    RépondreSupprimer