Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


mardi 14 mars 2017

CRÉPUSCULE

CRÉPUSCULE
(Sundown)

Réalisateur : Henry Hathaway
Année : 1941
Scénariste : Barré Lyndon
Pays : Etats-Unis
Genre : Drame, guerre
Interdiction : /
Avec : Gene Tierney, Bruce Cabot, George Sanders, Joseph Calleia, Carl Esmond...



L'HISTOIRE : Une petite garnison anglaise située au Kenya et commandée par William Crawford doit faire face à la menace que représente une tribu locale armée secrètement par les allemands. Le major Coombes viendra en renfort sur le terrain. L'arrivée de Zia, une belle métisse, qui voyage avec une caravane de chameaux, va éveiller les soupçons des militaires qui se demandent si elle n'a pas un rôle dans ce trafic d'armes...

MON AVIS : Gene Tierney, Bruce Cabot, George Sanders, dirigés par Henry Hathaway, voici un programme plutôt sympathique et il le sera effectivement. Avec Crépuscule, le réalisateur de Niagara, du Carrefour de la Mort, de Prince Vaillant ou de 100 dollars pour un shérif entre autres nous offre un divertissement de qualité, mêlant aventure, romance, action, trahison, complot sur fond de drame et de guerre et glorifie par la même occasion l'Angleterre et le mérite des soldats luttant face à l'envahisseur. Rappelons que le film date de 1941 et qu'on est en pleine seconde Guerre Mondiale, d'où cet aspect patriotique fortement présent. Si les relations entre les divers personnages sont présentées de manière simple, typique du film d'aventure, Crépuscule n'en oublie pas de se montrer plus réaliste et sérieux lorsqu'il traite de questions plus politiques, à l'image du puissant discours d'un des personnages principaux qui explique quel est l'enjeu pour l'envahisseur de dominer l'Afrique, plateforme terrestre entourée de divers océans. Un jeu de miroir intéressant même si c'est bien le divertissement qui prédomine. Si Bruce Cabot et George Sanders se partagent les rôles masculins principaux avec aisance, c'est bel et bien la sublime Gene Tierney qui tient le haut du pavé, illuminant chaque séquence dans laquelle elle apparaît de sa beauté. L'actrice, qui était souvent choisie au début de sa carrière pour interpréter des personnages de femmes à l'aspect un peu exotique, est ici des plus séduisantes, vêtue d'une tenue orientale qui lui va à ravir. Elle interprète un personnage-clé, parfois ambiguë, et ce, afin de nourrir le film d'un peu de suspense. On parle quand même d'un important trafic d'armes et on aimerait bien savoir quelle est l'odieuse personne qui a rallié le camp ennemi. Est-ce l'un des amis de Crawford, qui envoie un message dans son dos pour annuler sa demande d'aller à la rencontre d'une tribu ennemie ? Est-ce le prisonnier italien qui s'est rendu afin d'infiltrer la garnison ? Est-ce le militaire hollandais fraîchement débarqué de nulle part ? Ou serait-ce la mystérieuse Zia qui servirait de passeuse avec sa caravane de chameaux destinée à faire du commerce ? Henry Hathaway joue avec ces questions de manière habile, ponctue son film de séquences de combats dans de jolis décors naturels, use de l'humour mais aussi du mélodrame. Certes, on a connu Hathaway plus en forme, moins classique dans sa mise en scène et Crépuscule n'est pas à classer dans les immanquables de ce réalisateur. Mais pour ceux qui veulent voir un joli film d'aventure teinté d'espionnage avec un petit côté "serial" et admirer les beaux yeux de Gene Tierney, ne passez pas votre chemin ! Dépaysement garanti !

* Disponible en DVD (VOSTF) chez ARTUS FILMS

NOTE : 4/6





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire