Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


dimanche 16 avril 2017

LA FILLE DU TRAIN

LA FILLE DU TRAIN
(The Girl on the Train)

Réalisateur : Tate Taylor
Année : 2016
Scénariste : Erin Cressida Wilson
Pays : Etats-Unis
Genre : Thriller
Interdiction : -12 ans
Avec : Emily Blunt, Haley Bennett, Rebecca Ferguson, Justin Theroux, Luke Evans...



L'HISTOIRE : Rachel prend tous les jours le même train et passe tous les jours devant la même maison. Dévastée par son divorce, elle fantasme sur le couple qui y vit et leur imagine une vie parfaite, jusqu’au jour où elle est le témoin d’un événement extrêmement choquant et se retrouve malgré elle étroitement mêlée à un angoissant mystère...

MON AVIS : Adaptation du polar à succès de Paula Hawkins, La Fille du Train est un thriller puzzle brillant qui nous tient en haleine grâce à son scénario déstructuré, alternant flash-backs et séquences se déroulant au présent pour mieux nous intriguer et distiller ses multiples secrets au compte-gouttes. Au spectateur de rassembler les pièces du puzzle avant la découverte du pot-aux-roses. Solidement mis en scène, avec une ambiance très thriller 90's, La Fille du Train se focalise sur le destin de trois héroïnes qui ont plus en commun qu'elles ne le pensent. On a Rachel (excellente Emily Blunt), la fille du train du titre, qui, brisée par son divorce, s'est réfugiée sans l'alcool et se projette dans le couple qu'elle regarde depuis son wagon à chaque trajet qu'elle accomplie. Un couple composé d'un homme séduisant et d'une jolie petite blondinette, Megan, interprétée par la sexy Haley Bennett qui ne sera pas avare de ses charmes. Un couple fusionnel apparemment, vivant d'amour et d'eau fraîche, du moins en apparence. Et vous le verrez, les apparences sont souvent trompeuses dans La Fille du Train. Dernière fille venant constituer ce triangle diabolique, Anna, jouée par Rebecca Ferguson, qui n'est autre que la nouvelle compagne de l'ex-mari de Rachel, et qui a pour baby-sitter... Megan ! Le film de Tate Taylor alterne donc entre ces trois vedettes, nous présentes leurs vies actuelles et passées, et met petit à petit en place les divers éléments qui vont faire monter le suspense, la tension et notre intérêt. Magistralement bien ciselé et orchestré, La Fille du Train ne cesse de nous surprendre plus le film avance et l'aspect intriguant et un peu décousu du début laisse place à une histoire solide. Le film reste assez contemplatif, ne vous attendez pas à de l'action en pagaille mais cet aspect posé, qui fait que l'histoire semble tourner en rond et pourrait créer un certain ennui, participe fortement à l'ambiance désirée, pour mieux nous asséner les révélations et frapper un grand coup. On regrettera peut-être le final grand-guignolesque mais vraiment, j'ai été happé par l'intrigue et le jeu des actrices et j'ai vraiment adoré. Le film reste exigeant vu l'absence de chronologie dans le déroulement des événements et pourra dérouter le spectateur qui le regarderait en dilettante. Un beau portrait de femmes en tout cas, mêlé à une énigme tortueuse et prenante. 

NOTE : 5/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire