Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


vendredi 14 juillet 2017

BAYWATCH - ALERTE A MALIBU

BAYWATCH - ALERTE A MALIBU
(Baywatch)

Réalisateur : Seth Gordon
Année : 2017
Scénariste : Damian Shannon, Mark Swift 
Pays : Etats-Unis
Genre : Action, Comédie
Interdiction : /
Avec : Dwayne Johnson, Zac Efron, Alexandra Daddario, Priyanka Chopra, Kelly Rohrbach...


L'HISTOIRE : Le légendaire sauveteur Mitch Buchannon  est contraint de s’associer à une nouvelle recrue, Matt Brody, aussi ambitieux que tête brûlée ! Ensemble, ils vont tenter de déjouer un complot criminel qui menace l'avenir de la Baie…

MON AVIS : Oubliez d’entrée de jeu la série de votre enfance, devenue culte grâce à la présence de David Hasselhoff, Pamela Anderson, Erika Elienak, Yasmine Bleeth ou David Charvet. La version ciné 2017 est une parodie d’action à l’humour très porté en dessous de la ceinture, qui frôle la vulgarité lors de nombreuses scènes. Pas vraiment recommandé aux enfants de moins de dix ans, Baywatch - Alerte à Malibu ne recule devant aucune excentricité, se montre même plus trash que la saga des American Pie ! On rigole assez souvent devant ce spectacle décérébré et irrévérencieux, porté par un casting entièrement dévoué à sa cause et qui n’hésites pas une seconde à verser dans l’autodérision la plus totale, le charismatique Dwayne Johnson en tête. Si les blagues et les répliques portant sur le sexe deviennent un peu lourdingues à la longue, nous faisant frôler l’indigestion, si le scénario n’a rien de révolutionnaire, si la mise en scène abuse de ralenti et d’autres procédés qui font très vidéo-clip, force est de reconnaître que le rythme enlevé du film de Seth Gordon et ses situations rocambolesques font qu’on y prend un malin plaisir et qu’on ne s’ennuie jamais. Si les spectatrices se pavaneront sur les abdos en acier trempé de Dwayne Johnson et de Zac Efron, la gent masculine n’aura d’yeux que pour la plastique divine d’Alexandra Daddario, qui semble s’amuser comme une petite folle dans ses tenues sexy et livre une composition en parfaite adéquation avec le style déjanté du film. Sa collègue, la blondinette Kelly Rohrbach, n’est pas en reste au niveau charisme animal et on imagine bien la bosse dans le pantalon du cameraman qui a du filmer ces deux créatures de rêve sous tous les angles. Pur film estival pas prise de tête, Baywatch remplit son contrat sous peu que vous ne vous attendiez pas à retrouver le charme naïf de la série des années 90. On en est très loin, c’est peu de le dire !  

NOTE : 4/6




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire