Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


dimanche 10 novembre 2013

LES SEIGNEURS

LES SEIGNEURS
(Les Seigneurs)

Réalisateur : Olivier Dahan
Année : 2012
Scénariste : Philippe de Chauveron
Pays : France
Genre : Comédie
Interdiction : /
Avec : José Garcia, Jean-Pierre Marielle, Franck Dubosc, Gad Elmaleh, Omar Sy, Joe Starr...


L'HISTOIRE : Patrick Orbéra, la cinquantaine, est une ancienne gloire du football qui a totalement raté sa reconversion. Sans emploi, alcoolique et ruiné, il n’a même plus le droit de voir sa fille Laura. Contraint par un juge de retrouver un emploi stable, il n’a d’autre choix que de partir sur une petite île bretonne, pour entraîner l’équipe de foot locale. Si ils gagnent les 3 prochains matchs, ils réuniront assez d’argent pour sauver la conserverie de l’île, placée en redressement judiciaire, et qui emploie la moitié des habitants. Patrick Orbéra est immédiatement confronté à un obstacle majeur : transformer des pêcheurs en footballeurs quasi-professionnels. Il décide alors de faire appel à ses anciens coéquipiers pour l’aider à hisser le petit club breton parmi les grands…

MON AVIS : Réalisateur de Les Rivières Poupres 2 ou de La Môme, Olivier Dahan bifurque vers la comédie en 2012 avec Les Seigneurs, film choral utilisant le monde du sport, mettant en scène les "vedettes" actuelles de la comédie française, le tout avec un sous-contexte social en filigranne pas très éloigné de la réalité (la fermeture d'une conserverie en Bretagne). Comme je m'en doutais, le film n'a rien d'exceptionnel et sort même ses gros sabots pour tente de nous faire rire. Si certains gags fonctionnent plutôt bien et nous tirent quelques rires effectivement, on a la désagréable impression d'assister non pas à un film mais à une série de sketchs ou à des joutes verbales entre les différents acteurs, qui ne sont pas aidés par les dialogues qu'on leur a offert. Certaines situations ou certaines phrases sont hallucinantes de crétinerie et tout ça force bien trop le trait pour nous convaincre totalement. La pseudo histoire d'amour ne sert à rien du tout et le film cumule des lacunes qui le tirent vers le bas, quand il ne brasse pas les clichés les plus éculés sur la Bretagne, façon Bienvenue chez les Ch'tis. Si on frôle souvent l'indigestion devant les pitreries surjouées des acteurs, admettons que le film parvient néanmoins à divertir certaines fois et que le regarder en famille est un plus, le rire des autres étant communicatif...

NOTE : 2/6 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire