Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


dimanche 20 janvier 2013

GIALLO

GIALLO
(Giallo)

Réalisateur : Dario Argento
Année : 2009
Scénario : Dario Argento, Jim Agnew, Sean Keller
Pays : Etats-Unis, Angleterre, Espagne, Italie
Genre : Thriller
Interdiction : -12 ans
Avec : Adrien Brody, Emmanuelle Seigner, Elsa Pataky, Robert Miano...


L'HISTOIRE : L'inspecteur Enzo Avolfi traque un dangereux serial-killer qui a déjà quatre meurtres à son compteur. Toutes les victimes sont de jolies jeunes femmes que le tueur s'amuse à défigurer de manière violente. Linda pense que sa soeur Céline vient d'être kidnappée et elle demande l'aide d'Avolfi...

MON AVIS : J'ai enfin décidé de visionner Giallo, avant dernier film en date du grand Dario Argento qui peine à donner un second souffle à sa carrière. Les critiques concernant Giallo donnent à peu de chose près ceci : "c'est de la merde". Je reculais donc autant que possible l'instant fatidique pour moi d'enfourner le dvd dans mon lecteur, refusant toujours de croire que Dario Argento est cinématographiquement mort. Bien sûr, son Mother of Tears m'avait déjà mis la puce à l'oreille mais vous connaissez les fans, à chaque nouveau film, on veut y croire. Je viens donc de terminer la vision de Giallo, en ce dimanche verglaçant du 20 janvier 2013. Première constatation : ce n'est pas de la merde. Ce serait plutôt un téléfilm policier d'honnête facture, versant parfois dans le gore, et qui parvient à maintenir un certain rythme, comprenez par là que je ne me suis pas ennuyé. Un téléfilm qui pourrait passer en seconde partie de soirée et qui remplirait son contrat. Seulement voilà. C'est réalisé par Dario Argento. Si on garde à l'esprit que c'est le metteur en scène transalpin derrière la caméra, forcément, la déception sera présente, malgré encore une fois, un rythme lent mais pas assommant, un Adrien Brody dans un double rôle qui semble impliqué sans être exceptionnel, une Emmanuelle Seigner que je n'ai pas trouvé convaincante, une charmante Elsa Pataky en mauvaise posture et quelques séquences de violences plutôt gratinées. Si le titre voulait nous faire croire à un retour de Dario au genre qui l'a rendu célèbre, autant oubliez ça de suite puisqu'on n'est absolument pas en présence d'un giallo. Le titre fait cette fois-ci véritablement référence à la couleur jaune. Le scénario n'est pas des plus innovant (ils s'y sont mis à trois quand même...), ça reste assez classique niveau intrigue et révélations. Au final, pas un grand film de Dario Argento, ni même un bon film. C'est entre le passable et le moyen. La meilleur façon de regarder Giallo est de s'ôter de l'esprit que c'est un film d'Argento en fait. Pas facile mais ça peut aider...

NOTE : 2/6



1 commentaire:

  1. se trouvant fort mauvais et sans cachet, Brody a intenté un procés aux producteurs pour qu ils ne diffusent jamais ce film.
    Aux dernieres nouvelles il a gagné son procés mais on a pu qd même voir ce film trés moyen mais pas trop mal non plus.

    RépondreSupprimer