Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


dimanche 22 juillet 2012

NUMÉRO 9

NUMÉRO 9
(9)

Réalisateur : Shane Acker
Année : 2009
Scénariste : Pamela Pettler
Pays : Etats-Unis
Genre : Dessin-animé, Science-fiction, Post-Nuke
Interdiction : /
Avec : /


L'HISTOIRE : Dans un futur proche, la Terre a été ravagée par une grande guerre entre les hommes et les puissantes machines qu'ils avaient crées. Sachant l'humanité condamnée, un scientifique créé 9 petites créatures, fragiles et sans défense à partir d'objets divers ramassés dans les décombres. Incapables de s'opposer aux machines, ils ont formé une petite communauté survivant au jour le jour dans les décombres. Mais le dernier né de cette famille, le Numéro 9 a une mission. Il détient en lui la clé de leur survie et devra convaincre ses camarades de quitter leur refuge de fortune pour s'aventurer au coeur du royaume des machines. Ce qu'ils vont découvrir en chemin représente peut-être le dernier espoir de l'Humanité...

MON AVIS :  Pour son mémoire de fin d'études, Shane Acker réalise un petit court-métrage muet baptisé 9. D'une durée de onze minutes, 9 fait très forte impression et se voit même nominé aux Oscars en 2006. Repéré par Tim Burton, Shane Acker a l'opportunité de développer ses idées et son univers et de faire de 9 un long métrage. Disons-le de suite, le résultat est sensationnel ! Numéro 9 est un enchantement visuel de tous les instants. Les graphismes, les détails, les textures qui composent paysages et personnages sont époustouflants et d'une précision incroyable. On se prend rapidement d'affection pour les neuf petites créatures et plus particulièrement pour le héros, le fameux numéro 9, qui va vivre des aventures palpitantes dans un monde plus que menaçant. Numéro 9 emprunte à l'univers de la science-fiction et du film post-apocalyptique. Tout n'est que paysage ravagé par la guerre, il n'y a quasiment aucune note d'espoir sur cette Terre détruite par une guerre impitoyable menée par les machines. On pense bien sur à la trilogie Terminator quand à l'explication de cette guerre. Mais Numéro 9, malgré ce côté sombre et désespéré, est également emprunt d'une poésie exacerbé qui saura toucher aussi bien les adultes que les enfants. Ces derniers seront ravis devant les exploits trépidants des petites créatures. L'aventure et l'action sont au rendez-vous et le rythme du film se montre suffisamment alerte pour tenir tout le monde en haleine, notamment dans les séquences de combats avec "la bête" ou l'effroyable machine de guerre que réveille par mégarde numéro 9. L'humour est aussi de la partie tout comme les sentiments, l'amitié. Si Numéro 9 développe des thématiques qui pourront paraître parfois un peu complexes pour les plus jeunes, les parents seront mis alors à contribution pour expliquer à leurs têtes blondes certains détails du film. Bref, Numéro 9 est un superbe spectacle pour la famille, une fable riche dotée d'une univers visuel qui confine au sublime. On est loin des productions Walt Disney. A ne pas rater !

NOTE : 5/6


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire