Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


jeudi 20 décembre 2012

LES ANGES DU MAL

LES ANGES DU MAL
(Chained Heat)

Réalisateur : Paul Nicholas 
Année : 1983
Scénario : Paul Nicholas, Aaron Butler 
Pays : Etats-Unis
Genre : W.I.P
Interdiction : -16 ans
Avec : Linda Blair, Sybil Danning, John Vernon, Tamara Dobson, Henry Silva, Stella Stevens, Kendal Kaldwell...


L'HISTOIRE : Après avoir renversé un homme en voiture par accident, la jeune Carol est condamnée a purger 18 mois dans une prison où deux mille femmes vivent un calvaire quotidien. La corruption et la brutalité règnent à tous les niveaux, entretenues aussi bien par le directeur que par son auxiliaire. Au fil des jours, Carol va découvrir les conditions de vie terrifiantes de l’univers carcéral : trafic, violences physiques mais aussi sexuelles, chantage. Elle va alors tenter avec l'aide d'autres détenues de mettre fin à ce règne de la terreur…

MON AVIS : La jolie Linda Blair dans un Women in Prison, qui plus est en compagnie de la sculpturale Sybil Danning, le programme promet d'être chaud ! Et violent ! Vu de nos jours, on aura un peu de mal à comprendre l'interdiction aux moins de 18 ans qui a frappé Les Anges du Mal lors de sa sortie en salle en 1983. Certes, il y a de l'érotisme, avec scènes de douche entre détenues peu farouches et séquences saphiques soft. Rien de bien méchant à notre époque. La violence se montre assez crue, avec de nombreuses scènes de viols ou de meurtres sauvages, l'univers carcéral féminin n'étant pas le paradis des "bisounours" comme on peut s'en douter. Mais malgré l'aspect un peu malsain de ces séquences, rien de bien méchant non plus comparé à ce qu'on à l'habitude de voir actuellement. Toujours est-il que Les Anges du Mal ravira les amateurs de W.I.P puisque le réalisateur leur a mitonné une recette efficace avec tous les ingrédients indispensables à ce type de film. Linda Blair assure le minimum syndical et promène sa jolie frimousse dans cet univers ultra-violent sans vraiment s'investir à fond, ce qui n'est pas le cas de Sybil Danning qui semble bien plus concernée. Reste une série B typique des 80's qui est rondement menée et agréable à visionner. Je l'ai préféré à  Red Heat - Chaleur Rouge, toujours avec Linda Blair.

NOTE : 4/6


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire