Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


dimanche 8 janvier 2017

INSTINCT DE SURVIE

INSTINCT DE SURVIE
(The Shallows)

Réalisateur : Jaume Collet-Serra
Année : 2016
Scénariste : Anthony Jaswinski
Pays : Etats-Unis
Genre : Thriller
Interdiction : -12 ans
Avec : Blake Lively, Óscar Jaenada, Angelo Josue Lozano Corzo, Brett Cullen...



L'HISTOIRE : Pour rendre hommage à sa mère décédée du cancer, Nancy part seule au bout du monde pour trouver une petite plage isolée que sa mère appréciait. Après avoir trouvé ce petit coin de paradis, Nancy en profite pour surfer en solitaire. Alors que le soleil commence à se coucher, elle est attaquée par un grand requin blanc qui la blesse à la jambe. Elle se réfugie sur un rocher, hors de portée du squale. Elle a moins de 200 mètres à parcourir à la nage pour être sauvée, mais regagner la terre ferme ne sera pas de tout repos face au prédateur ultime…

MON AVIS : En 2009, le réalisateur Jaume Collet-Serra avait épaté son monde avec Esther, film d'enfant meurtrier très efficace, au final renversant. Il avait quatre ans plus tôt mis en scène un autre film d'épouvante avec La Maison de Cire. Depuis, il a délaissé le cinéma d'horreur pour se consacrer au thriller et au film d'action (Sans identité, Non-Stop, Night Run). En 2016, il nous livre un nouveau thriller, en milieu aquatique cette fois, et avec une menace qui titillera l'intérêt de tous les fans des Dents de la Mer et autres "Shark movies"puisque le grand requin blanc est en effet de la partie dans Instinct de Survie ! Un huis clos qui met en vedette la belle Blake Lively, célèbre Serena Van Der Woodsen de la série télévisée Gossip Girl et ex de Leonardo Di Caprio. Outre sa plastique parfaite, la jeune actrice de 29 ans est une actrice des plus corrects et le prouve ici même, interprétant une surfeuse endeuillée par la mort de sa mère et devant lutter pour sa survie face à un requin terrifiant. Le scénariste Anthony Jaswinski n'y va pas par quatre chemin pour malmener son héroïne et lui en fait voir de toutes les couleurs, puisqu'en plus du méchant squale rôdant sous la surface de la mer, la pauvre blondinette sexy va devoir aussi jongler avec la marée, les coraux coupants comme des lames de rasoir, d'autres provoquant des brûlures et même une arrivée de méduses, bref, tous pleins d'éléments déplaisants, auxquels on ajoutera aussi le froid glacial lors de la tombée de la nuit et le fait qu'elle se retrouve sur un tout petit îlot, juste assez grand pour l'accueillir et l'empêcher d'être dévorée toute crue. Sympa comme contexte non ? Heureusement, le méchant scénariste a quand même pensé à lui fournir une âme sœur en la personne d'une gentille... mouette ! Si ce détail pourra prêter à sourire, il n'en reste que la mise en scène de Jaume Collet-Serra se révèle efficace et qu'Instinct de Survie a parfaitement rempli sa mission en ce qui me concerne. Si le début du film fait très "pub de luxe", la caméra "épousant" constamment les formes de Blake Lively (on la comprend vous me direz...) se mettant en maillot de bain ou surfant sur les vagues, la suite prend rapidement des allures de "survival" intense, riche en rebondissements et en suspense. Les attaques du requin sont impressionnantes, puissantes et font leur petit effet sur nous, spectateur tranquillement assis dans son canapé mais qui ne peut résister à frémir devant l'écran. Certains plans sous-marins sont de toute beauté et la photographie magnifie ce thriller estival bien calibré. Avec ses décors paradisiaques, son actrice de toute beauté, son requin féroce et agressif, ses séquences riches en tension même si parfois un peu surréalistes reconnaissons-le (la mort du requin, un peu tiré par les cheveux non ?), son rythme efficace, Instinct de Survie est un bon film de divertissement, pas prise de tête, qui se hisse pour ma part au même niveau que le non moins excellent The Reef. Mission remplie pour Jaume Collet-Serra !

NOTE : 4/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire