Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


vendredi 3 février 2017

DEADPOOL

DEADPOOL
(Deadpool)

Réalisateur : Tim Miller
Année : 2016
Scénariste : Rhett Reese, Paul Wernick
Pays : Etats-Unis
Genre : Action, Super-héros
Interdiction : -12 ans
Avec : Ryan Reynolds, Morena Baccarin, T.J. Miller, Ed Skrein, Brianna Hildebrand...



L'HISTOIRE : Wade Wilson, ancien militaire des Forces Spéciales, est devenu un redoutable mercenaire. Il tombe littéralement amoureux de Vanessa et vit une romance passionnée jusqu'au jour où il apprend qu'il a un cancer en phase très avancée. Il abandonne Vanessa par amour et accepte de tester une nouvelle technique de guérison dans un laboratoire clandestin. Après avoir reçu des gènes mutants, Wade découvre que son soit-disant sauveur, Francis Ajax, n'est en fait qu'un truand et qu'il a juste servi de cobaye. La mutation de Wade lui confère une capacité de survie totale et des capacités physiques hors du commun en contrepartie d'un physique monstrueux. Désireux de retrouver Ajax pour lui faire payer cette mutation, Wade se confectionne un costume de super-héros et prend le nom de Deadpool...

MON AVIS : Oh que oui, je suis prêt à prendre mon pied pour répondre à la question pertinente posée par l'affiche du film ! Et je l'ai pris durant toute la vision de ce film auquel l'adjectif "badass" colle tout à fait ! Véritable bouffée d'oxygène dans l'univers des films de super-héros, Deadpool se fout de tout et balance son politiquement incorrect avec une énergie qui force le respect ! Dialogues orduriers, humour en dessous de la ceinture, scène de sexe pas piquée des hannetons, le film de Tim Miller explose les conventions de l'univers Marvel et surprendra tous ceux qui s'attendent à un film de super-héros lambda et codifié à l'extrême. Interdit aux moins de douze ans, les parents devront être vigilants et ne pas faire visionner Deadpool à leurs chérubins fans de Spiderman car on est très loin du gentil divertissement familial ! Dès le générique d'introduction, le ton est donné et de quel façon ! Au traditionnel noms d'acteurs ou d'actrices, Tim Miller remplace tout ça par des "un film réalisé avec les c*****es", "avec une bombasse", "avec un personnage en image de synthèse", "avec un caméo attendu" et autre "réalisé par un con surpayé" ! Tout le reste du film sera à l'avenant et franchement, ça donne la banane. Les répliques déjantées pleuvent sans interruption et il est impossible de ne pas avoir un sourire qui grimpe jusqu'aux oreilles. Dans son costume rouge et noir, Ryan Reynolds s'amuse comme un fou et nous en donne pour notre argent. Mais attention, ne vous méprenez pas. Même si Deadpool est bourré d'humour graveleux, il n'en oublie pas de raconter une histoire (bon, c'est pas un scénario à la Inception hein !), de mettre des sentiments et de l'amour (l'idylle entre Deadpool et Vanessa) et surtout, il nous balance des séquences d'action totalement dingues, virtuoses et parfois très violentes. Les pirouettes effectuées par notre héros quand il est en plein combat sont hallucinantes (la séquence des douze balles, incroyable) et les effets-spéciaux parfaitement intégrés aux images réels, hormis dans la séquence finale peut-être, où ils sont plus voyants. Outre Deadpool, on aura la joie de voir deux X-Men à l'écran : Colossus l'homme de métal et Negasonic Teenage Warhead, une jeune fille aux pouvoirs spectaculaires. Le film est également bardé de clins d'oeil et de références et il vous faudra un œil acéré pour tous les trouver, que ce soit dans les dialogues ou les images. Projet de longue date de Ryan Reynolds qui lui tenait particulièrement à cœur, ce dernier a bien eu raison de persévérer et de vouloir imposer ce super-héros anti-conventionnel qui n'avait eu droit qu'à une petite apparition dans Wolverine. Bref, vous voulez un univers aux antipodes du sérieux de The Dark Knight Rises, vous voulez un super-héros mégalo fan du groupe Wham, qui ne se prend pas au sérieux, pète, rote et débite des gros mots à la pelle, vous voulez du rythme, de l'action tonitruante et qui va à 100 à l'heure, vous voulez du gore, des explosions, des courses poursuites, des combats nerveux ? Alors ruez-vous sur Deadpool, le plus cool des super-héros !

NOTE : 5/6


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire