Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


lundi 6 mai 2013

KICKBOXER 4

KICKBOXER 4
(Kickboxer 4 - The Aggressor)

Réalisateur : Albert Pyun
Année : 1994
Scénariste : Albert Pyun, David Yorkin
Pays : Etats-Unis
Genre : Arts-Martiaux
Interdiction : -12 ans 
Avec :  Sasha Mitchell, Kamel Krifa, Brad Thornton, Jill Pierce, Nicholas Guest...


L'HISTOIRE : Envoyé en prison par Tong Po qui est devenu entre-temps un parrain de la drogue, David Sloan réussi à sortir et veut tout tenter pour sauver sa femme Vicky des griffes du monstre thaïlandais. Il se rend à Mexico pour participer à des combats clandestins afin d'être repéré par les hommes de main de Tong Po. Ce dernier organise un grand tournoi de kickboxing avec à la clé 1 million de $ pour le gagnant. Sur place, Sloan retrouve un de ses anciens élèves et tous deux vont essayer de savoir où est retenue prisonnière Vicky. Mais Tong Po reconnaît son ancien ennemi...

MON AVIS : Quatrième volet de la saga Kickboxer, initié en 1989 avec Jean-Claude Van Damme dans le rôle principal. En 1991, Kickboxer 2 assurait la relève avec Sasha Mitchell, également très doué au niveau des aptitudes physiques. Le personnage de Tong Po était également au rendez-vous. Absent du troisième volet, le tueur thaïlandais fait son retour dans ce Kickboxer 4 mais ce n'est plus Michel Qissi qui l'interprète mais Kamel Krifa, sous un maquillage absolument risible. Comme on s'en doute, ce long métrage réalisé par Albert Pyun (Cyborg) vaut principalement pour ses séquences de combats, bien violentes et fort nombreuses. Sacha Mitchell, avec quelques kilos en plus, promène sa silhouette de manière débonnaire et savate à tout va quiconque croise son chemin. Le tournoi organisé par Tong Po nous fait penser à Bloodsport puisque plusieurs styles de combattants se retrouvent dans l'arène. Mais Kickboxer 4 est loin d'avoir la classe de ce dernier. Le scénario brode autour des combats une histoire peu intéressante et anémique. Albert Pyun saupoudre son film d'un zest d'érotisme avec des actrices fort bien pourvues au niveau mammaire ainsi que d'une pincée de sadisme lors de quelques mises à mort sauvages. Cinématographiquement, Kickboxer 4 ne vaut pas tripette et peut aisément se ranger dans la catégorie nanar. Reste les séquences d'action sympathiques malgré un combat final plutôt mou et sans grande envergure. A voir d'un œil distrait...

NOTE : 2/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire