Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


dimanche 2 mars 2014

LE JOUR DE LA HAINE

LE JOUR DE LA HAINE
(Per 100.000 dollari t'ammazzo)

Réalisateur : Giovanni Fago
Année : 1968
Scénariste : Ernesto Gastaldi, Luciano Martino, Sergio Martino
Pays : Italie
Genre : Western
Interdiction : /
Avec : Gianni Garko, Carlo Gaddi, Claudio Camaso, Claudie Lange...


L'HISTOIRE : Johnny Flemingo, un chasseur de primes, retrouve la liberté après 10 ans de travaux forcés. Il doit retrouver son frère Clint et le faire payer. En effet, celui-ci a tué leur père et fait accuser Johnny. Entretemps, il est devenu un redoutable bandit, à la tête d’une horde de pillards sans foi ni loi. Mais, au cours de sa quête, Johnny apprendra que la dernière volonté de sa mère était de laisser la vie sauve à Clint...

MON AVIS : Le mythe de Caïn et Abel transposé dans les paysages de l'ouest sauvage, voilà ce que nous propose Le Jour de la Haine, western relativement solide du à Giovanni Fago et à son trio de scénariste hautement célèbre, à savoir Ernesto Gastaldi, Luciano Martino et son frère Sergio Martino qu'on ne présente plus. Solide de par le traitement du sujet (la rivalité fratricide entre Johnny et son frère Clint, respectivement interprété par Gianni Garko et l'excellent Claudio Camaso), qui rend le film particulièrement triste et désespéré, servi par une composition musicale fort émouvante et mélancolique. Si on ressent toute la haine que porte Clint envers Johnny, le traitant de bâtard à maintes reprises, ce dernier nous émeut car même s'il cherche à se venger pour les dix années passées en prison, on sent qu'au fond de lui, il a toujours de l'amour pour son frère. A ce titre, les flashbacks nous dévoilant le pourquoi de cette haine fraternelle sont superbes et le décor, avec ce bord de mer qui nous rappelle la scène d'introduction du Temps des Vautours, et ces joutes amicales entre les deux frangins devant les yeux de la superbe Claudie Lange font mouches et on compatit au désarroi du père de famille qui voit ses deux fils s'entre-déchiraient avant que l'un d'eux ne commette l'irréparable. Le Jour de la Haine se veut donc, avant tout, une étude psychologique des deux protagonistes principaux. Si il y a bien quelques scènes d'action, dont un massacre organisé afin d'acquérir des sacoches remplies d'or et d'argent, le film se focalise vraiment sur Johnny et Clint, afin de renforcer l'aspect dramatique de leur affrontement. Malheureusement, plus le film avance et plus on retrouve les codes balisés du western, avec vengeance, trahison et combat final. Ce n'est pas gênant mais le film savait jusque là se montrer assez original et s'éloignait du schéma traditionnel avec un certain brio. La dernière partie fait preuve d'un certain sadisme (Johnny attachait en croix la tête en bas, tel un Messie tentant d'apporter la rédemption à son frère) et accentue la violence avant de se clôturer en tragédie mais il ne pouvait en être autrement. Un final assez poignant, notamment quand Clint demande pardon à son frère. La fin sera laissée à votre appréciation. Les deux frères ennemis se retrouvent-ils dans la mort ? Je vous laisse seul juge. En tout cas, Le Jour de la Haine est un beau western, parfois entâché par quelques détails étranges (pourquoi les deux lourdes sacoches remplies d'argent se transforment en deux petites besaces ?) mais qui mérite d'être découvert pour l'interprétation de Garko et Camaso...

* Disponible en DVD chez ARTUS FILMS

NOTE : 4/6




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire