Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


lundi 3 juin 2013

LA REINE DES REBELLES

LA REINE DES REBELLES
(Belle Starr)

Réalisateur : Irving Cummings 
Année : 1941
Scénariste :  Lamar Trotti
Pays : Etats-Unis
Genre : Western
Interdiction : /
Avec : Randolph Scott, Gene Tierney, Dana Andrews, Shepperd Strudwick...


L'HISTOIRE : Après avoir tout perdu pendant la guerre de Sécession, Belle se joint à une troupe de rebelles commandée par le capitaine sudiste Sam Starr. Très vite, elle se fait remarquer pour son courage et sa détermination, devenant ainsi une héroïne de la résistance envers les confédérés...

MON AVIS : Réalisé en 1941 par Irving Cummings, La reine des rebelles apparaîtra aux yeux des fans du genre comme un simple petit western typique des années 40, agréable et divertissant, qui ne sort pas vraiment du lot mais qui possède quelques atouts non négligeable qui font qu'on s'en souvient. On attribue généralement à ce film de mauvaises critiques, mettant en avant le manque de fougue et de passion du personnage principal, Belle Starr, pendant féminin du fameux Jesse James. D'autres reproches sont également fait à ce western, comme une réalisation un peu mièvre, un Randolph Scott transparent, une romance pas assez enflammée et des scènes d'action un peu molassonnes. Pour ma part, j'ai plutôt apprécié La reine des rebelles, pour le côté nostalgique de l'oeuvre, pour son Technicolor flamboyant, pour ses beaux sentiments, pour la détermination de l'héroïne à rester camper sur ses convictions, quitte à risquer sa vie. Il est vrai que le destin de Belle Starr aurait certainement trouvé un plus bel écrin dans les mains d'un John Ford ou d'un King Vidor. La reine des rebelles manque il est vrai d'un certain panache et cette histoire mettant en vedette une femme devenue une icône du sud des Etats-Unis aurait mérité un traitement plus frontal ainsi qu'un développement plus approfondi du caractère de chaque personnage clé. Malgré celà, le film a fonctionné sur moi et je l'ai trouvé attachant. Il faut dire que Belle Starr est interprétée par la sublime Gene Tierney, certainement l'une des cinq plus belles actrices du cinéma. Encore débutante (elle n'a que trois films à son actif quand elle tourne La reine des rebelles), Gene Tierney était peut-être un peu trop inexpérimentée pour interpréter cette femme de caractère avec toute la force requise. Mais la seule vision de ses jolies yeux suffit à nous emporter et à oublier les défauts du film. La reine des rebelles mérite pour ma part d'être vu et d'être apprécié à sa juste valeur : celle d'un western sans prétention autre que de divertir, ce qu'il réussi la plupart du temps. A noter un final mélodramatique assez émouvant.

NOTE : 4/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire