Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


mardi 25 juin 2013

THE BAY

THE BAY
(The Bay)

Réalisateur : Barry Levinson
Année : 2012
Scénariste : Michael Wallach
Pays : Etats-Unis
Genre : Horreur, Infection, Found footage
Interdiction : -12 ans
Avec : Kristen Connolly, Kether Donohue, Will Rogers, Christopher Denham...


L'HISTOIRE : Dans la baie du Maryland, une bactérie non identifiée contamine le lac et ceux qui s’en approchent. Bientôt, une petite ville situé le long de la baie est en proie à une terrifiante épidémie et les morts commencent à s'accumuler. Les autorités sanitaires restent impuissantes...

MON AVIS : Barry Levinson est principalement connu pour avoir mis en scène l'adolescence de Sherlock Holmes dans le très bon Le secret de la pyramide en 1985 et pour avoir traiter de l'autisme dans le non moins excellent Rain man. On lui doit également Good morning Vietnam, Bugsy, Toys ou Sphere. Je n'aurai jamais pensé le voir mettre en scène un film d'horreur et encore moins un "found footage", procédé cinématographique à la mode depuis le succès de Rec ou de Paranormal activity. C'est pourtant bel et bien ce qu'il nous propose avec The Bay. Et contre toute attente, le réalisateur nous gratifie d'un excellent film. Comme dans tout bon "found footage", on a droit à toute sorte de type d'images (scènes filmées au caméscope amateur, images internet, documentaire, webcam live, caméra de téléphone portable...) afin de rendre crédible et réaliste cette histoire de contamination des eaux d'une baie par un organisme vivant particulièrement coriace. On nous apprend que ces événements ont eu lieu en 2009 et que, bien sûr, les autorités ont étouffé l'affaire avant qu'une survivante ne décide de tout raconter au grand public grâce à des documents vidéos retrouvés. Et croyez-le ou non, mais dans The Bay, ça fonctionne ! On se met à y croire dur comme fer et on n'a qu'une envie à la fin du film, c'est de se ruer dans un magasin pour acheter de l'eau en bouteille ! Barry Levinson a parfaitement maîtrisé le déroulement de son histoire, a parfaitement imbriqué tous les éléments et a su faire évoluer les enjeux de manière crescendo afin de rendre son film tétanisant. Les scènes avec les victimes des parasites sont d'une efficacité redoutable et ça fait froid dans le dos. J'ai vraiment été happé par l'ambiance du film, je n'ai pas vu le temps passé et j'ai vraiment cru voir un "vrai" reportage, doublé d'un message écologique. Même si vous êtes réfractaire au "found footage", laissez une chance à The Bay car il est vraiment au dessus du lot.  

NOTE : 5/6



2 commentaires:

  1. Voilà un found footage qui essaye enfin de donner du sens à son concept, contrairement à V/H/S qui fout franchement mal au crâne (et ce n'est pas le seul)!

    RépondreSupprimer
  2. Un peu déçu de mon côté : le parti-pris du film, avec cet aspect documentaire reconstitué, est à la fois sa principale qualité et son principal défaut. En effet, si le tout est plutôt réaliste (d'autant que le film utilise quelques vraies images, saisissantes, d'isopodes), ça entraîne une certaine distance avec les images et un côté un peu artificiel aux jump-scares et à certains effets musicaux. En fait, l'hypothèse développée par le film est plus effrayante que le film lui-même, qui reste évidemment bien au-dessus de la quasi-majorité des found-footages...

    RépondreSupprimer