Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


vendredi 26 juillet 2013

PUPPET MASTER 2

PUPPET MASTER 2
(Puppet Master 2)

Réalisateur : David Allen
Année : 1991
Scénariste : David Pabian 
Pays : Etats-Unis
Genre : Horreur
Interdiction : -12 ans
Avec : Elizabeth Maclellan, Collin Bernsen, Steve Welles, Charlie Spradling...


L'HISTOIRE : Les marionnettes d'André Toulon entreprennent de ramener à la vie leur créateur. Déterré et devenu mort-vivant, ce dernier permet aux marionnettes de se maintenir en vie. Ayant, pour cela, besoin de cerveaux humains, une nouvelle série de crimes atroces va bientôt avoir lieu. Bonne aubaine, un groupe de chercheurs en phénomènes paranormaux vient s'installer dans l'hôtel où réside Toulon et ses créatures...

MON AVIS : Ceux qui avaient pu être un brin déçu par le premier Puppet Master, du fait de son ambiance assez bizarroïde il faut bien le reconnaître, ainsi que par la mise à l'écart des marionnettes au profit des personnages humains, seront ravis d'apprendre que ce second volet s'éloigne radicalement de son prédecesseur et revient à des bases bien plus classiques. Exit le mystère ou l'aspect onirique, place à l'action et aux scènes horrifiques ! Puppet Master 2 se montre en effet bien plus rythmé que le premier et son scénario, pouvant être vu en gros comme une redite du précédent, s'avère bien plus linéaire et donc propice à l'action et aux enchaînements de situations. Autre bonne nouvelle, les marionnettes deviennent les véritables stars du film et chacune aura droit à sa séquence la mettant en exergue. Si on se désolera de la disparition de Mme Leech (qui ne plaisait pas à Charles Band), on sera heureux de faire connaissance avec Torch, marionnette en forme de soldat allemand et muni, comme son nom l'indique, d'un lance-flamme lui permettant de faire griller autre chose que des saucisses. Evidemment, Blade, Pinhead et Jester sont toujours de la partie. Si les scènes horrifiques sont assez "light" dans l'ensemble, on notera quand même une violence plus frontale dans cet épisode, avec même la mise à mort d'un petit garçon par Torch (filmée en hors-champ). Le public masculin se régalera également d'une jolie séquence où l'actrice Charlie Spradling nous dévoile un buste qu'elle a fort agréable. Si l'histoire reprend les ingrédients principaux du premier Puppet Master (des parapsychologues débarquent à l'hôtel et vont devenir la proie des marionnettes), le scénariste David Pabian a quand même fait un effort et en fan du film La momie de Karl Freund, il a incorporé ses influences au personnage d'André Toulon, revenu d'entre les morts et fringué comme L'homme Invisible de James Whale, avec badage sur la tête et grosse lunette noire. Un André Toulon qui voit en l'héroïne principale la réincarnation de sa défunte épouse et qui va, comme Boris Karloff, tenter de la ramener à la vie, lors d'un final excessif et délirant. Personnellement, même si Puppet Master 2 est moins original dans son traitement que le premier, je le trouve néanmoins supérieur à ce dernier, de par son rythme plus direct et surtout par la mise en valeur des marionnettes, protagonistes pour qui ont fait principalement le déplacement.

* DISPONIBLE EN DVD CHEZ ARTUS FILMS

NOTE : 4/6




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire