Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


lundi 16 mai 2011

MAD MAX

MAD MAX
(Mad Max)


Réalisateur : George Miller
Année : 1979
Scénariste : George Miller, James McCausland
Pays : Australie
Genre : Action
Interdiction : -16 ans
Avec : Mel Gibson, Joanne Samuel, Hugh Keays-Byrne, Steve Bisley, Tim Burns, Roger Ward


L'HISTOIRE : Dans un futur proche. La violence fait rage et la police doit lutter contre des hordes de loubards sans foi ni loi. La dernière victime des ces affrontements est un fou du volant se faisant appeler "L'Aigle de la route". Le reste de son gang débarquent à moto pour venger sa mort, dirigé par un chef totalement psychotique. Max, le meilleur policier du coin, va subir la violence du gang à travers l'agression de ses amis policiers puis de sa femme et de son jeune fils. A son tour de réclamer vengeance...

MON AVIS : Avec Mad Max, le réalisateur George Miller nous livre un film fait de bruit et de fureur, véritable western urbain dans lequel les voitures et les motos ont remplacé les chevaux, la police et les loubards jouant eux aux cow-boys et aux indiens. Spectaculaire à plus d'un titre, proposant des scènes de cascades et de poursuites qui renvoient aux oubliettes tout ce qui avait été fait avant dans ce domaine, avec des mouvements de caméra hallucinants qui nous placent en plein coeur de l'action, Mad Max est un cocktail détonnant de violence mais aussi d'émotions. La séquence où la femme et le fils de Max se font fauchés par les motards, sans que le spectateur assiste vraiment à la scène (on ne verra que les petites chaussures de l'enfant roulant sur le sol, ce qui suffit amplement à nous faire comprendre la scène dramatique qui vient d'avoir lieu) est bouleversante et on n'a envie que d'une chose, que Max s'engouffre dans son véhicule (l'armure du chevalier des temps modernes) et se venge aussi cruellement, ce qu'il fera malgré son statut de policier. Malin, George Miller fait d'ailleurs des représentants de l'ordre des personnages aussi cinglés que ceux qu'ils pourchassent, ce qui évite au film de sombrer dans un manichéisme pur et dur qui aurait pu nuire au côté extrême de l'oeuvre et nous fait comprendre que le monde n'est plus qu'un lieu de non-droit, dans lequel seul le plus fort a des chances de survivre. Max, interprété avec grande classe par un tout jeune Mel Gibson, n'apparaît alors pas comme un "vrai" héros, mais juste comme un homme qui vient de tout perdre et qui n'a d'autre choix que de devenir aussi violent que les meurtriers qu'il doit punir. Son statut de légende, il l'atteindra dans le second film de la saga, le génial Mad Max 2...

NOTE : 5/6




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire