Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


vendredi 1 février 2013

RED TO KILL

RED TO KILL
(Yeuk Saat / Ruo Sha)

Réalisateur : Hin Sing "Billy" Tang
Année : 1994
Scénario :  Ho Wa Wong
Pays : Hong-Kong
Genre : Drame, Horreur, Cat III
Interdiction : -16 ans
Avec : Lily Chung, Money Lo, Ben Ng, Bobby Yip...


L'HISTOIRE : Ming Ming est une jeune attardée mental. Venant de perdre son père, elle est placée dans un foyer spécialisée tenu par monsieur Chan. Ka Lok, une assistante sociale, va prendre la jeune handicapée en affection et l'aider à construire sa nouvelle vie. Mais ce que tout le monde ignore, c'est que le gentil monsieur Chan est en fait un psychopathe doublé d'un pervers sexuel, qui devient complètement fou quand une femme porte des vêtements de couleur rouge. Il tue, il viole, ne pouvant résister à ses pulsions meurtrières. Un jour, Ming Ming a le malheur de porter une robe rouge...

MON AVIS : Amis du bon goût, vous pouvez passer votre chemin. Red to Kill fait partie des terribles "Cat III" en provenance de Hong-Kong. Cette catégorie désigne les films particulièrement violents, scandaleux, qui ne connaissent aucune limite, aucun tabou. On en a un bon aperçu avec ce film. Quoi de plus abjecte en effet que de faire violer une handicapée mental par un tueur en série, tueur qui sera remis en liberté suite à son jugement, la Cour décidant que l'inaptitude de la victime a effectuer une déposition claire et précise ne permet pas d'incarcérer son agresseur ! Shocking ! Le réalisateur Billy Tang ne s'impose aucune limite et se permet même de filmer ses deux scènes de viol avec style. Notamment la première, baignée dans un superbe éclairage bleuté. Les amateurs de films déviants apprécieront ! Si la première partie reste dans le domaine du drame sordide, avec un excellent jeu des acteurs et principalement de Lily Chung, qui interprète Ming Ming, la seconde partie, une fois le jugement rendu, bifurque dans l'horreur graphique et le grand-guignol. L'acteur Ben Ng se révèle terrifiant et campe un psychopathe totalement givré, qui laissera une empreinte indélébile dans votre esprit. Cette seconde phase horrifique verse un peu dans la facilité et dans la violence purement gratuite mais c'est ce qui fait le "charme" des Cat III. Ce qui est certain, c'est que Red to Kill n'est pas à mettre devant tous les yeux et que les non initiés se demanderont quel est l'intérêt de ce type de long métrage. Provoquer, choquer par tous les moyens. Tout simplement. Pour ma part, j'ai trouvé ce film intéressant, bien mis en scène, bien interprété mais pas transcendant non plus. On appréciera par contre le message positif qu'il veut faire passer aux sujets des personnes handicapées.

NOTE : 4/6


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire