Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


mardi 11 juin 2013

LA CHOSE

LA CHOSE
(The Deadly Spawn)

Réalisateur : Douglas McKeown
Année : 1983
Scénariste : Douglas McKeown
Pays : Etats-Unis
Genre : Gore, Science-Fiction
Interdiction : -12 ans
Avec : Charles George Hildebrandt, Tom DeFranco, Richard Lee Porter, Jean Tafler...


L'HISTOIRE : L'écrasement d'une météorite sur la Terre déclenche une invasion de créatures extra-terrestres belliqueuses dans une petite ville des Etats-Unis. Ayant élu domicile dans la cave d'une maison, les créatures vont s'attaquer aux résidents avant de sévir alentour. Un jeune garçon, passionné de cinéma fantastique, découvre que les aliens sont aveugles...

MON AVIS : Sortie en VHS en France sous le titre de La Chose (à ne pas confondre avec le film de John Carpenter), ce long métrage est plus connu sous son titre américain de The Deadly Spawn. Cest une petite série B, voire Z des 80's, ayant acquis un statut d'oeuvre culte grâce au look de sa créature principale, qui ressemble à s'y méprendre à des pénis dentés baveux ! Tout comme ses petits rejetons d'ailleurs, qui ne manqueront pas de grossir à chaque repas sanglant pour atteindre des tailles impressionnantes. Tourné avec un budget dérisoire et composé d'acteurs n'ayant pas d'expérience, le film de Douglas McKeown est franchement mauvais tant l'ensemble respire l'amateurisme le plus complet. Le casting est désolant et tout le monde joue comme des pieds ; les dialogues sont consternants ; la majorité des séquences ne servent qu'à meubler pour atteindre une durée correcte (78 minutes environ) et provoquent plus l'ennui qu'autre chose. La mise en scène est passable, monotone et fait encore une fois très amateur. Heureusement, au milieu de tout ça, il y a cette créature improbable qui donne naissance à de multiples petites larves aux dents acérés et tout ce beau monde venu de l'espace assurera le spectacle. Quand ils se retrouvent à l'écran, les aliens nous offrent quelques séquences jubilatoires et surtout très gore, n'hésitant pas à arracher des bras, manger des têtes, sortir d'un ventre ou dévorer la peau d'un visage ! Le sang coule à flot et c'est tant mieux. Séquence mémorable, l'attaque du groupe de mamies par les larves de différentes tailles qui est à mourir de rire. Le look de la créature souveraine est effectivement culte et on n'a qu'une envie : qu'elle bouffe de l'humain ! Le final nous réserve également une surprise de taille, je n'en dis pas plus pour ceux qui n'ont pas vu le film. Bref, The Deadly Spawn est un nanar (navet ?) indépendant sans le sou, qui a néanmoins su mettre le paquet au niveau des effets-spéciaux. Ces derniers utilisent le bon vieux système D, mais ça fonctionne plutôt bien et ça reste la principale source de distraction parce que le reste, aie, aie, aie...

NOTE : 2/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire