Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


jeudi 7 juillet 2011

WATCHERS

WATCHERS
(Watchers)


Réalisateur : Jon Hess
Année : 1988
Scénariste : Bill Freed, Damian Lee, d'après l'oeuvre de Dean Koontz
Pays : Canada
Genre : Horreur
Interdiction : -12 ans
Avec : Corey Haim, Michael Ironside, Lala Sloatman, Duncan Fraser, Barbara Williams


L'HISTOIRE : L'explosion d'un laboratoire dans lequel se déroulait des expériences top-secrètes provoque la fuite d'un chien génétiquement modifié et d'une créature monstrueuse, baptisée Oxcom, véritable machine à tuer, qui est télépathiquement reliée à ce dernier. Le monstre n'a qu'un désir : retrouver le chien pour l'éliminer et tuer quiconque a été en contact avec lui. Deux agents travaillant pour le compte du laboratoire sont sur la trace de la créature et du chien. L'animal surdoué trouve refuge chez le jeune Travis, qui ne sait pas que son nouveau compagnon de jeu représente un danger pour lui et son entourage...

MON AVIS :  Petite série B comme il en pleuvait dans les années 80, qui jongle constamment entre le film pour ado avec la présence de Coray Haim (qui a échappé aux griffes des vampires de Génération Perdue l'année précédente), et le film d'horreur et de science-fiction, certains meurtres de l'Oxcom versant dans le gore gentillet mais efficace. Le film alterne donc les séquences "familiales", avec le chien surdoué mignon comme tout, qui comprend parfaitement les humains, sait écrire sur un l'ordinateur et possède d'autres talents cachés (on pense un peu à Gremlins ou E.T.), et les séquences violentes, avec cette créature qu'on ne verra qu'à la fin, sorte de Yéti pourvu de griffes immenses et acérés, qui aime extraire les globes oculaires de ses victimes hors de leur orbite. Ce mélange de genre ne réussi guère à faire de Watchers une oeuvre  marquante, le film s'avérant un tantinet laborieux et ennuyant, avec son ambiance et sa réalisation qui font très téléfilm. Il bénéficie pourtant de la présence de Michael Ironside, toujours là quand il faut jouer un rôle de méchant mais ça ne suffit pas. Le final, avec construction de pièges et d'armes ne fait pas dans l'originalité et ne permet pas au film de se hisser à un niveau un peu plus élevé. Watchers ne m'a pas emballé plus que ça et s'avère au final une déception. Pas vu le numéro 2,3 et 4, et je n'ai pas vraiment envie de les voir d'ailleurs...

NOTE : 2/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire