Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


dimanche 27 novembre 2016

31

31
(31)

Réalisateur : Rob Zombie
Année : 2016
Scénariste : Rob Zombie
Pays : Etats-Unis, Angleterre
Genre : Horreur
Interdiction : -16 ans
Avec : Sheri Moon Zombie, Malcolm McDowell, Richard Brake, Jeff Daniel Phillips ...



L'HISTOIRE : Une bande d'amis, travaillant dans l'univers du cirque, est kidnappée le 31 octobre et emmenée dans un vaste réseau souterrain transformé en terrain de jeu. Un jeu mortel puisque les cinq prisonniers vont devoir se battre contre des psychopathes assoiffés de sang afin de survivre à cette nuit d'Halloween cauchemardesque...

MON AVIS : Après avoir vaillamment résisté à la tentation de télécharger le nouveau film de Rob Zombie, histoire de pouvoir le voir dans de bonnes conditions, la sortie de 31 en DVD et BR dans nos contrées vient enfin de mettre un terme à ma torture mentale. Etant fan de l'univers du réalisateur et ayant apprécié sa vision du cinéma horrifique, notamment avec The Devil's Rejects et The Lords of Salem, j'attendais presque comme le Messie ce 31, qui, d'après les propos même de Rob Zombie, serait son film le plus barré et le plus gore. Au final, petite déception pour ma part, même si le film est de bonne facture. Passé une introduction en noir et blanc nous présentant un certain "Doom-Head" et son sourire "jokerien", on bifurque dans une ambiance nous rappelant Massacre à la Tronçonneuse : une bande de potes un brin hippie sur les bords, entassée dans un petit fourgon et devant s'arrêter dans une station-service tenu par un bon redneck des familles, ça ne vous rappelle pas le chef-d'oeuvre de Tobe Hooper ? Une entrée en matière assez classique, ponctuée de dialogues trash et grossiers, qui ne tire pas vraiment son épingle du jeu. Une fois le kidnapping effectué, on se retrouve cette fois à penser à Hostel, avec trois curieux personnages (dont Malcolm McDowell) tirant les ficelles de ce jeu sanglant et misant des sommes d'argent sur la potentielle survie des protagonistes, puis à Running Man et Slasher$, pour toute la partie chasse à l'homme et le look délirant des assaillants. Les cinq compagnons vont en effet être pris à partie par des tueurs psychopathes extravagants, dont un nain fan d'Hitler, deux frères adeptes des clowns et de la tronçonneuse et un couple "Death / Sex" nous évoquant le Joker et Harley Quinn. Une fois l'un des tueurs éliminés, on passe à un autre. S'ensuit alors un jeu du chat et de la souris dans lequel la violence visuelle est bien présente, l'humour noir et irrévérencieux également. Mais il manque un petit quelque chose pour qu'on ressente une quelconque empathie pour les héros ou pour les psychopathes. 31 se contente d'enchaîner les courses-poursuites comme on enfile des perles et on a connu Rob Zombie plus inspiré, même si ce jeu de massacre se révèle assez jouissif la plupart du temps. Certaines séquences sont effectivement bien gores, surtout quand les armes choisies sont des tronçonneuses qu'on n'hésite pas à plonger dans les ventres pour un effet dévastateur et sanguinolent. Sheri Moon Zombie campe une survivante avec efficacité et donne de sa personne, assurant correctement son statut de Scream Queen attitrée de Rob Zombie. Si ce dernier semble moins inspiré que pour ses œuvres précédentes, on ne peut lui retirer son habileté à jouer avec les codes du cinéma horrifique. Les décors glauques et malsains, les couleurs flashy et le look improbable de son équipe de tueurs sont les gros points positifs du film, auxquels on ajoutera la bande sonore et les chansons choisies pour égayer l'atmosphère. 31, s'il s'avère le plus faible long métrage de son auteur, et peut-être son plus impersonnel, reste avant tout une oeuvre décadente, un spectacle de cirque horrifique qui devrait contenter les fans d'émotions fortes. Rien d'exceptionnel cette fois, mais un travail correctement réalisé et une passion du genre qui transpire toujours dans les images proposées.

* Disponible en DVD et BR chez Seven Sept

NOTE : 4/6


vendredi 18 novembre 2016

RÉGRESSION

RÉGRESSION
(Regression)

Réalisateur : Alejandro Amenábar
Année : 2015
Scénariste : Alejandro Amenábar
Pays : Espagne, Canada
Genre : Thriller
Interdiction : -12 ans
Avec : Ethan Hawke, David Thewlis, Emma Watson, Aaron Ashmore, Dale Dickey...



L'HISTOIRE : Minnesota, 1990. L'inspecteur Bruce Kenner enquête sur un crime révoltant dont la jeune Angela accuse son père, John Gray. Lorsque John avoue sa culpabilité de façon tout à fait inattendue et sans garder le moindre souvenir des faits, le docteur Raines, un célèbre psychologue, est appelé à la rescousse. Il va devoir aider John à retrouver la mémoire, mais ce qu'ils vont découvrir cache un terrifiant mystère qui concerne le pays tout entier...

MON AVIS : En 1996, le réalisateur ibérique Alejandro Amenábar frappe un grand coup avec son premier long métrage, Tésis, un thriller choc sur les snuff movies. Un an après, en 1997, il enchaîne avec l'étrange Ouvre les Yeux puis signe un chef-d'oeuvre d'angoisse en 2001, Les Autres avec Nicole Kidman. Il change ensuite de registre avec The Sea Inside en 2004 et Agora en 2009. Depuis, plus rien à se mettre sous la dent. Jusqu'en 2015, année à laquelle il redonne signe de vie avec ce Régression, un nouveau thriller prenant pour point de départ la vague d'incidents survenus aux Etats-Unis dans les années 90, mettant sur le devant de la scène les cultes satanistes qui pratiquaient des rituels et des sacrifices humains. Aucune preuve n'a jamais pu être trouvé mais la police et de nombreux psychologues furent mis à contribution pour démêler le vrai du faux dans cette vague d'hystérie collective. A partir de ce postulat, Alejandro Amenábar va nous présenter le cas d'Angela Gray, une jeune fille qui s'est réfugiée dans l'Eglise local, accusant son père de l'avoir violé. L'inspecteur en charge de l'enquête, Bruce Kenner, va solliciter l'aide du psychologue Kenneth Raines pour démêler les rouages de cette sombre histoire, le père d'Angela souffrant d'une perte de mémoire. Le psychologue va alors recourir à la régression, un procédé hypnotique devant amener le sujet à retrouver ses souvenirs. Plus l'enquête avance et plus les souvenirs du père dirigent l'inspecteur vers l'existence de pratiques liées au satanisme et dont ferait partie plusieurs personnes de la ville. Des propos que la pauvre Angela va elle aussi corroborer, expliquant les sévices que le culte satanique lui a fait subir, dont de nombreux viols, allant même jusqu'à raconter qu'elle a été témoin du sacrifice d'un bébé. Si Régression possède quelques séquences efficaces (les cauchemars de l'inspecteur, la scène dans laquelle il se rend dans la grange du père d'Angela, visualisant alors les propos de la jeune femme), le film mise avant tout sur l'ambiance, le questionnement, la suggestion, à la manière du grand classique du film satanique Rosemary's Baby. Le spectateur est ballotté continuellement par le scénario et le développement de l'histoire, l'amenant sans cesse à se remettre en question sur ce qu'il voit et sur qu'il entend. Il devient  lui-même enquêteur, et tout comme Ethan Hawke, il doit faire la part entre des choses. Le film est assez habile dans ce domaine d'ailleurs, joue sur la notion de Foi, mais aussi sur la puissance des médias et sur le pouvoir de suggestion et c'est ce qui fait qu'on ne décroche pas et qu'on veut connaître la finalité de l'histoire. Pourtant, Régression ne fonctionne pas à 100%. Malgré son climat malsain, angoissant, malgré son casting plutôt bon sans être exceptionnel (Ethan Hawke est solide en flic qui sombre petit à petit dans les profondeurs des ténèbres suite à son enquête ; Emma Watson a un rôle difficile mais je l'ai trouvé un peu en retrait, j'en attendais plus) et malgré son sujet passionnant et inspiré de faits divers réels, il manque un petit quelque chose pour qu'on en sorte vraiment subjugué ou retourné. Plus d'émotions, plus d'inventivité peut-être, je ne sais pas l'expliquer. Reste un thriller vénéneux plaisant, visuellement réussi, servi par une mise en scène efficace pour un résultat trop classique. On a connu Alejandro Amenábar plus inspiré.

* Disponible chez Metropolitan Filmexport

NOTE : 4/6



lundi 7 novembre 2016

LE TRIANGLE DU DIABLE

LE TRIANGLE DU DIABLE
(Satan's Triangle)

Réalisateur : Sutton Roley
Année : 1975
Scénariste : William Read Woodfield
Pays : Etats-Unis
Genre : Fantastique
Interdiction : -12 ans
Avec : Kim Novak, Doug McClure, Alejandro Rey, Ed Lauter, Jim Davis...



L'HISTOIRE : Un hélicoptère et ses deux sauveteurs partent secourir un bateau en perdition dont les coordonnées semblent indiquer qu’il se trouve au centre d’un endroit mystérieux surnommé le Triangle du Diable. À son bord, des cadavres et une seule survivante. Au beau milieu de l’océan, la tempête se lève. Obligé de rentrer à sa base, le pilote de l'hélicoptère laisse son co-équipier à bord du bateau pour assurer la sécurité de la survivante. Celle-ci va raconter les tragiques événements qui se sont déroulés à l'intérieur du navire. Tout débuta quand l'équipage remonta à bord un prêtre naufragé d'un accident d'avion...

MON AVIS : Réalisé en 1975, et diffusé en le 11 novembre 1975 sur TF1 à 20h30, Le Triangle du Diable ne fit pas grande sensation et tomba dans les oubliettes. Ce téléfilm américain, jouant avec le mystère du fameux triangle des Bermudes, fut rediffusé une seconde fois sur cette même chaîne, un dimanche de février 1979, mais à 18h30 cette fois. Un horaire particulièrement curieux pour cette diffusion, coincée entre un programme sportif et une émission sur les animaux. Toute la famille était réunie devant son écran à 18h30, petits et grands allaient donc assister aux événements effroyables qui allaient décimer tout l'équipage d'un navire en perdition dans le triangle du Diable, et provoquaient par la même occasion un raz de marée de terreur parmi les spectateurs de l'époque. Depuis, plus aucune diffusion de ce téléfilm dont les images hantaient ceux qui l'avaient visionné en ce dimanche de février 1979 n'aura lieu ! Il faudra donc attendre novembre 2016 pour qu'un éditeur exhume Le Triangle du Diable des limbes cinéphiliques dans lequel il était tombé, permettant ainsi à de nombreux spectateurs, après plus de quarante ans d'oubli, de mettre un titre devant les images qui sont restées prisonnières de leurs esprits et de leurs souvenirs. Personnellement, je n'ai pas vu ce téléfilm en 1979 mais j'en ai tellement entendu parlé depuis que cette sortie DVD en version restaurée tient du miracle. Bien sûr, vu en 2016, je me doutais bien qu'il ne fallait pas que je m'attende à un sommet de la terreur et que l'aura "culte" du Triangle du Diable tenait plus à son horaire de diffusion qu'au film lui-même. En tout cas, c'est avec grand plaisir que j'enclenchais la lecture du DVD. Soixante-dix minutes plus tard, j'avais enfin vu Le Triangle du Diable ! Réalisé par Sutton Roley, ce téléfilm produit par ABC possède au casting quelques figures bien connues : Jim Davis, alias Jock Ewing de la série Dallas ; Kim Novak, célèbre blonde platine vu dans le Sueurs Froides d'Hitchcock entre autre ; Ed Lauter, vu dans tout un tas de séries-télévisées et dans Le Justicier de New York au côté de Charles Bronson ou Cujo par exemple ; Doug McClure star de la série Le Virginien ou des films d'aventures préhistoriques de Kevin Connor. Ce petit monde va donc se retrouver à bord d'un bateau de pêche à l'espadon. Tout se déroule pour le mieux jusqu'au moment où le capitaine doit récupérer un  naufragé dérivant sur une aile d'avion. C'est un prêtre. Une rencontre qui provoque un changement de temps radical puisque, à la belle journée ensoleillée se succède un temps orageux. Petit à petit, le réalisateur instaure un climat anxiogène et relativement angoissant. Le suspense dérive vers le fantastique, vers l'étrange. Les morts violentes se succèdent et ne semblent pas avoir d'explications rationnelles (comme ce corps qui flotte littéralement dans une pièce du bateau !). Du moins dans la version racontée par Eva, l'unique survivante. Une version que va venir contredire le sauveteur Haig, qui va lui donner, telle Dana Scully à Fox Mulder, une explication cartésienne quand aux divers accidents ayant entraînés la mort des autres personnages présentes dans le bateau. Une manière habile de la part du réalisateur à faire douter le spectateur qui croyait bel et bien avoir affaire à un vilain tour de passe-passe du Diable lui-même ! Le Triangle du Diable ne serait donc au final qu'un petit film à suspense ? Que nenni mes bons amis ! Le Diable est bel et bien de la fête comme on le découvrira dans le twist final, celui-là même qui a certainement terrorisé les spectateurs de l'époque. Un twist efficace qui provoquera sûrement de doux frissons chez les non-initiés. Le Triangle du Diable est un petit téléfilm bien troussé, reflet de son époque et qui devra impérativement être visionné en se remettant dans ce contexte d'époque justement car sinon, il risque d'apparaître comme bien inoffensif voir même un peu désuet pour le spectateur contemporain. Nul doute que l'aspect "nostalgie" emportera l’adhésion au final.

NOTE : 4/6

* Disponible en DVD chez SHOWSHANK FILMS


mardi 1 novembre 2016

HEAVENLY SWORD

HEAVENLY SWORD
(Heavenly Sword)

Réalisateur : Gun Ho Jang
Année : 2014
Scénariste : Todd Farmer
Pays : Etats-Unis
Genre : Dessin-animé, Heroic Fantasy
Interdiction : /
Avec : /



L'HISTOIRE : La guerrière aux cheveux rouges, Nariko, s'empare d'une épée divine pour combattre le tyran qui s'est emparé du Royaume. Dans son aventure, elle sera aidée de Kai, sa sœur adoptive agile comme un chat. Mais le parcours sera semé d'embûches... 

MON AVIS : En 2007 sortait sur Playstation 3 le jeu Heavenly Sword, qui allait obtenir d'excellentes notes et devenir une référence du jeu d'aventure et de combat, avec une histoire superbement écrite et très immersive. Le projet d'adapter ce jeu vidéo en film allait rapidement germer dans les esprits. D'abord prévu comme une série animée, c'est au final un film d'animation qui nous parvient et qui reprend les grandes lignes de l'histoire du jeu vidéo, tout en s'accordant la liberté de proposer quelques nouveautés pour apporter de l'originalité et ne pas se contenter de faire un simple copié-collé. Les fans du jeu seront ravis d'apprendre que l'actrice Anna Torv, qui était la voix de Nariko dans le jeu, a rempilé ici et retrouve donc son personnage fétiche. Heavenly Sword - le film nous propose donc de suivre les aventures de Nariko, une jeune fille experte en combat mais renié par son père qui voulait un garçon. Elle a le soutien indéfectible de Kai, une petite fille un peu autiste sur les bords mais qui est adorable, et surtout très talentueuse dans le maniement de l’arbalète. Le père de Nariko possède dans sa forteresse une épée divine, cachée depuis la nuit des temps. Quand le terrible et cruel Lord Bohan vient s'attaquer à la forteresse pour récupérer l'épée afin de régner en maître sur le monde, le père de Nariko n'a d'autre choix que de confier l'épée divine à sa fille, afin qu'elle en assure la protection. S'ensuit une course poursuite entre Nariko, Kai et l'armée de Lord Bohan, rythmée par de nombreux combats épiques mais aussi par de purs moments de poésie. La réalisation est superbe, les images de synthèses sont très réussies, l'animation est fluide, dynamique. La musique est majestueuse et colle parfaitement aux images qu'elle illustre. Certes, on a parfois l'impression de regarder une longue cinématique de jeu vidéo mais personnellement ça ne m'a pas dérangé du tout et j'ai passé un bon moment en compagnie de Nariko et de Kai. Honneur, trahison, sentiment, secret de famille, monstres divers et récit épique se conjuguent parfaitement dans cette histoire d'heroic fantasy qui nous rappelle certaines œuvres de Tsui Hark par exemple. Les combats sont nerveux et les combattants possèdent des qualités physiques hors norme, bondissant et virevoltant dans les airs, frappant avec une fulgurance impressionnante et une rapidité extraordinaire. L'histoire est très intéressante et les deux héroïnes sont très empathiques. Un film d'animation bien troussé que ce Heavenly Sword - le film, divertissant et largement recommandable.

* Disponible en DVD chez Metropolitan

NOTE : 4/6


samedi 29 octobre 2016

EXTE

EXTE
(Ekusute / Exte : Hair Extensions)

Réalisateur : Sono Sion
Année : 2007
Scénariste : Sono Sion, Masaki Adachi, Makoto Sanada
Pays : Japon
Genre : Horreur
Interdiction : -12 ans
Avec : Chiaki Kuriyama, Megumi Satô, Tsugumi, Eri Machimoto...



L'HISTOIRE : Lors d’une inspection, des agents des douanes découvrent le cadavre d'une jeune femme dont la chevelure continue de croître. Cet étrange phénomène n’échappe pas au gardien de la morgue qui entreprend de fabriquer des extensions pour les revendre aux salons de coiffure. Mais tous ignorent que ces extensions, douées d’une vie propre, sont muées par des pulsions meurtrières. Accompagnée de sa nièce, une apprentie coiffeuse va tenter de démêler le mystère avant que d'autres décès ne surviennent...

MON AVIS : Premier film d'horreur du réalisateur atypique japonais Sono Sion, Exte bénéficie d'un sujet des plus originaux : des cheveux vivants tueurs ! Le cinéma d'horreur japonais n'est plus à ça près, lui qui ne s’embarrasse guère des conventions et ne recule devant aucune excentricité ! L'idée est venu au réalisateur en découvrant l'existence des extensions de cheveux et l'engouement des femmes pour ses mèches rajoutées. A partir de ce constat, pourquoi ne pas donner vie à ces bouts de cheveux ? Hop, et voilà la base d'un scénario ! Nous qui avions eu une overdose de fantômes japonais aux longs cheveux noirs depuis Ring, Sono Sion a l'originalité de supprimer la figure du fantôme et de n'en garder que l'apparat capillaire. Il est fort ce Sono Sion ! Ne reste qu'à ajouter des éléments d'intrigue, plusieurs personnages, une bonne dose d'effets-spéciaux et le tour est joué. Parmi les personnages principaux, on trouvera Yûko Mizushima, une charmante apprentie coiffeuse qui va se retrouver à assurer la protection de sa petite nièce, tyrannisée par sa mère complètement accroc à la drogue et violente. Elle croisera la route de Yamazaki, un gardien de morgue fétichiste, passionné par les cheveux et créant des extensions qu'il vend aux salons de coiffure. Ces deux récits, ces deux histoires singulières, vont se télescoper à un moment et se réunir également avec la troisième intrigue, à savoir celle du cadavre dont les cheveux sont animés de vie. Ce drôle de cadavre va se retrouver chez Yamazaki, trop heureux de voir son fétichisme comblé par des cheveux qui ne cessent jamais de pousser. Une matière première abondante et inusable pour la fabrication de ses extensions. Vous l'aurez compris, une fois ces dernières placées sur la tête d'une cliente, la malheureuse va avoir la surprise de sa vie en découvrant qu'ils sont vivants et pris d'une irrésistible folie meurtrière ! Exte jongle sans cesse avec différents tons : comédie loufoque avec le personnage de Yamazaki qui en fait des tonnes ; humour léger et aspect dramatique avec notre apprentie coiffeuse et sa salope de grande sœur qui bat sa fille de huit ans (un personnage détestable, très bien interprété par Tsugumi) ; fantastique et épouvante avec les séquences mettant en vedette les cheveux tueurs. Ce mélange de différentes ambiances pourra paraître parfois un peu surprenant pour le spectateur européen qui se demande au final sur quel pied veut vraiment danser le film de Sono Sion. Cet aspect multi-genre est également ce qui fait le charme du film si on se laisse prendre par la main et qu'on rentre dans cet univers particulier. Mais il risque de dérouter le public qui s'attend à un film d'horreur "classique". Personnellement, j'ai été moi-même surpris par l'agencement des séquences, par cette radicalité dans les différences de tons, dans ce mélange de drame social dérivant vers le loufoque et l'horreur et vice-versa. Toujours est-il que le postulat de Exte est quand même bien fou et que les scènes avec les cheveux tueurs sont franchement efficaces et déjantées. Réalisées évidemment en images de synthèse, les scènes "chevelues" de Exte feront leur petit effet : cheveux poussant sur la langue, cheveux sortant des yeux (brrrr), cheveux agrippant à des poutres pour pendre leur victime et j'en passe, on nage en plein délire et la réalisation efficace de Sono Sion parvient à rendre crédible ces attaques de cheveux vivants. Exte est donc une bizarrerie comme seul les japonais sont capables d'en produire. Le mélange des genres est un peu perturbant mais niveau originalité, on est servi !

* Disponible en DVD et Blu-Ray chez METROPOLITAN

NOTE : 4/6


mercredi 26 octobre 2016

LOVE BITE

LOVE BITE
(Love Bite)

Réalisateur : Andy De Emmony
Année : 2012
Scénariste : Ronan Blaney, Cris Cole
Pays : Angleterre
Genre : Comédie, Fantastique
Interdiction : -12 ans
Avec : Luke Pasqualino, Jessica Szohr, Timothy Spall, Ed Speleers, Kierston Wareing...



L'HISTOIRE : Sans argent pour partir en vacances, Jamie et ses amis s’ennuient à mourir dans leur petite ville de Rainmouth. Leurs journées se résument à traîner dans les snacks, déambuler à la fête foraine et essayer désespérément de sortir avec une fille en s’incrustant dans des soirées. Alors lorsque Juliana arrive en ville, Jamie a immédiatement le coup de foudre pour cette magnifique et entreprenante jeune femme. Mais au même moment, il apprend qu’un loup-garou rôderait autour de Rainmouth et qu’il serait particulièrement friand de chair vierge. Pour Jamie et ses amis, se dépuceler va devenir une question de vie ou de mort...

MON AVIS : La lecture du scénario vous aura irrémédiablement fait penser à celui d'American Pie, le loup-garou en moins évidemment. Réalisé en 2012, Love Bite (qui se traduit par "morsure d'amour" bande de pervers !) est en effet une teen-comédie fantastique mélangeant une bande d'ados débiles cherchant par tous les moyens à se dépuceler et un loup-garou qui ne se prend qu'aux pucelles et puceaux ! Vous l'aurez compris, on ne va pas avoir affaire à un film très sérieux ! Humour balourd et graveleux, référence appuyée au sexe, mauvais goût en veux-tu en voilà, situations cocasses parfois assez amusantes il faut le reconnaître et un quatuor de personnages qui n'hésitent pas à en faire des tonnes, quitte à passer pour les derniers des crétins, voilà les ingrédients principaux de Love Bite, qui plaira avant tout aux ados fans des teen-comédies US il va s'en dire. Personnellement, j'ai parfois halluciné devant tant de crétineries mais au moins, le film va au bout de son concept et ne s’embarrasse guère des codes imposés par le bon goût. Je me suis même surpris à sourire à diverses reprises tellement certaines situations sont énormes. Ne parlons pas des dialogues, oreilles chastes s'abstenir d'urgence ! Ça cause cru et pas qu'un peu ! Perdu au beau milieu de toutes ces hormones mâles et femelles, l'amour est pourtant bien présent ! Jamie, le héros du film, très bien interprété par Ed Speleers (le personnage principal du film Eragon), va en effet flasher sur Juliana, une nouvelle fille fraîchement débarquée dans la petite ville de Rainmouth. Cette dernière est en effet fort séduisante (elle est jouée par la mignonne Jessica Szohr, vu dans la série Gossip Girl) mais semble cacher un secret, préférant s'éloigner de son Don Juan les soirs de pleine lune. Une pleine lune plutôt macabre puisque des meurtres sauvages ont lieu quand l'astre lunaire brille de mille feux. Un vieux monsieur nouvellement arrivé lui aussi prévient Jamie de se tenir à l'écart de Juliana car pour lui, cette dernière serait une louve-garou en chasse. Et comme les victimes sont tous des puceaux, Jamie comprend vite que la perte de son pucelage devient une priorité s'il veut rester en vie ! On voit assez peu la créature aux dents acérés, hormis lors du dernier quart d'heure, et les fans de films de loups-garous seront un peu déçu que leur monstre favori n'ait pas été mis plus sur le devant de la scène. Les traditions sont néanmoins respectées puisque chaque morsure transforme la pauvre victime en créature à poils durs. Les fins connaisseurs auront du mal à démasquer l'identité réelle du monstre car plusieurs coupables potentiels sont présents. Juliana ? Le chasseur de loup-garou ? Le chef de la police ? Un ami de Jamie qui a disparu ? Une fille délurée de la ville ? Les amateurs du genre apprécieront le clin d'oeil au film de 1985 de Daniel Attias Peur Bleue, je n'en dis pas plus. Au final, Love Bite se montre divertissant et ne doit pas être pris au sérieux. Certes, il n'apporte absolument rien au mythe du loup-garou et ce mélange teen-comédie / fantastique se révélera insupportable pour la majorité des spectateurs adultes sauf s'ils sont fans de la saga American Pie et autres films de ce genre. Les autres passeront un relatif bon moment devant le film et l'oublieront rapidement ensuite...

* Disponible en DVD chez METROPOLITAN FILMS

NOTE : 3/6


mardi 25 octobre 2016

X-FILES SAISON 4

X-FILES : AUX FRONTIÈRES DU RÉEL SAISON 4
(X-Files season 4)

Réalisateur : Divers
Année : 1996
Scénariste : Chris Carter, Glen Morgan, James Wong...
Pays : Etats-Unis
Genre : Série TV, Fantastique
Interdiction : -12 ans
Avec : Gillian Anderson, David Duchovny, Jerry Hardin, William B. Davis, Mitch Pileggi...



L'HISTOIRE : Toujours en quête de vérité, Mulder poursuit ses investigations dans le domaine du paranormal et tente d'en savoir plus sur l'enlèvement de sa sœur Samantha. Les enquêtes qu'on lui propose ne seront pas de tout repos pour lui et sa collègue Dana Scully. Cette dernière voit son cancer progresser mais elle refuse de se laisser aller et désire continuer son travail au FBI. La maladie de Scully affecte également beaucoup le directeur adjoint Skinner qui n'hésitera pas à faire un pacte avec l'homme à la cigarette pour tenter de la sauver...

MON AVIS : Après une saison 3 qui avait élevé nettement le niveau de la série, on attendait au tournant cette quatrième saison. Chris Carter et son équipe ne manque pas le coche et les 24 épisodes proposés sont encore une fois d'un très bon niveau malgré quelques baisses de régime. Pour une fois, les épisodes-doubles basés sur la mythologie sont en deçà de ceux des précédentes saisons et on leur préférera les épisodes indépendants dont certains sont de petits classiques, mêlant intensité et émotion. L'émotion a en effet une part importante dans cette saison 4 puisque Scully doit faire face à son cancer, ce qui impacte énormément son co-équipier mais aussi Walter Skinner. De nombreux épisodes nous tireraient presque la larme à l’œil (le chef-d'oeuvre d'émotion qu'est "Journal de Mort") tant le jeu des acteurs, et en particulier Gillian Anderson, sonne juste. Cette dernière est par ailleurs absolument magnifique dans cette saison. Impossible de ne pas craquer devant son charme et sa beauté. Cette saison nous permet également d'en apprendre plus sur les personnages principaux, tout en laissant des questions sans réponses. L'homme à la cigarette est-il le père de Mulder par exemple, ce que semble signifier l'épisode "Crime de Mémoire" ? Samantha a-t-elle était réellement enlevée par des extra-terrestres ou a-t-elle été victime d'un tueur en série ? Le doute sera permis après la vision de l'excellent "Cœurs de Tissu". L'homme à la cigarette, superbement interprété par un William B. Davis en grande forme, aura son propre épisode, ce qui ravira les fans de ce personnage qu'on aime à détester. Outre l'émotion, l'humour est également présent, avec "La Queue du Diable" par exemple qui nous fera bien rigoler, donnant l'occasion à David Duchovny et Gillian Anderson de se lâcher totalement. Beaucoup moins drôle, le très glauque "La Meute" ravira les fans de films d'horreur façon Détour Mortel, avec sa famille de consanguins difformes et meurtriers. Les extra-terrestres seront évidemment à l'honneur dans les épisodes mythologiques et on aura également l'occasion de découvrir l'un des personnages les plus étonnant jamais vu dans un épisode d'X-Files avec l'incroyable Leonard Betts de "Régénérations". Une quatrième saison encore une fois très éclectique au niveau des thématiques abordées et qui se conclura sur un cliffhanger moins percutant que d'habitude et dont l'intensité se révèle éventée puisqu'on se doute évidemment que l'agent Mulder n'est pas mort...

X-FILES EPISODE 73 : "Tout ne doit pas mourir"
L'histoire : L'homme qui fait des miracles est toujours poursuivi par le tueur d'extra-terrestres. Il emmène Mulder dans une vaste vallée dans laquelle se trouve un vaste élevage de fleurs, qui sont entretenues par des garçons et des filles identiques. Les filles ont l'apparence de Samantha, la sœur disparue de Mulder. De son côté, Scully met à jour un fichier contenant un code secret qui pourrait être une gigantesque base de données de tous les individus ayant reçu le vaccin contre la variole...
NOTE : 5/6

X-FILES EPISODE 74 : "La Meute"
L'histoire : La découverte d'un bébé mort-né présentant d'importantes difformités physiques entraînent Mulder et Scully à enquêter autour de la maison de la famille Peacoks, composée de trois garçons demeurés et physiquement difformes, dont la mère serait apparemment morte...
NOTE : 5/6

X-FILES EPISODE 75 : "Teliko"
L'histoire : Plusieurs hommes d'origine africaine sont retrouvés mort, la peau complètement dépigmentisée. Mulder pense à une légende africaine sur le Teliko. Scully découvre que les victimes n'ont plus d'hypothyse. Samuel Aboah, un jeune africain, devient le suspect numéro 1...
NOTE : 3/6

X-FILES EPISODE 76 : "Les Hurleurs"
L'histoire : Mulder et Scully enquêtent sur la disparition d'une jeune femme qui venait de se faire photographier. Sur la photo, elle apparaît hurlant de peur, avec des visages difformes autour d'elle. La victime est retrouvée lobotomisé. Mulder pense que les ombres sur la photo représente son kidnappeur...
5/6

X-FILES EPISODE 77 : "Le Pré où je suis Mort"
L'histoire : Mulder et Scully mènent une enquête sur une secte qui pourrait exécuter un suicide collectif dans les prochaines heures. Sur place, Mulder fait la connaissance de Melissa, une jeune femme fragile qui possède de multiples personnalités, dont une qu'il aurait aimé dans une vie antérieure, durant la Guerre de Sécession...
5/6

X-FILES EPISODE 78 : "Sanguinarium"
L'histoire : Plusieurs chirurgiens esthétiques d'un hôpital sombre dans une folie passagère et massacrent leur patient. Mulder découvre à chaque fois cinq traces de brûlures sur les lieux du drame, qui, une fois reliées, forment un pentagramme...
4/6

X-FILES EPISODE 79 : "L'homme à la Cigarette"
L'histoire : Les Lone Gunmen racontent à Mulder tout ce qu'ils savent sur l'Homme à la Cigarette, de son passé en tant que militaire, de son désir de devenir romancier jusqu'aux missions qu'on lui a confié : l'assassinat de John Kennedy, de Martin Luther King puis son implication dans la dissimulation de preuves concernant l'existence des extra-terrestres...
NOTE : 5/6

X-FILES EPISODE 80 : "Tunguska partie 1"
L'histoire : Dans un aéroport, un douanier brise sans le vouloir un tube contenant de "l'huile noire". Dans le même temps, Mulder et Scully effectuent une mission anti-terroriste et découvrent que leur informateur n'est autre que Krycek. Ce dernier affirme qu'il veut se venger du syndicat. Il permet aux deux agents d'intercepter une curieuse roche qui contient elle aussi de l'huile noire. Grâce à Marita, Mulder apprend que la roche provient de la région de Tunguska, en Russie. Il s'y rend avec Krycek. Les deux hommes sont fait prisonniers dans un goulag...
4/6

X-FILES EPISODE 81 : "Tunguska partie 2"
L'histoire : Mulder tente de s'échapper du goulag dans lequel il a subit des tests scientifiques en étant contaminé par l'huile noire. Scully et Skinner doivent répondre des agissements de Mulder devant une haute commission disciplinaire. Un agent russe à la retraite est chargé d'éliminer toute personne connaissant l'existence de la roche contenant l'huile noire et de détruire cette dernière...
NOTE : 4/6

X-FILES EPISODE 82 : "Coeurs de tissu"
L'histoire : Une vision durant son sommeil conduit Mulder a découvrir l'emplacement d'un cadavre de petite fille. Pour Mulder, il s'agit d'une victime de John Lee Roche, un tueur en série qu'il a fait mettre en prison. L'enquête pour identifier le cadavre fait découvrir à Mulder deux petits cœurs de tissu qui correspondraient à deux autres victimes non identifiées. Il rencontre à nouveau Roche en prison pour tenter de lui faire dire où sont cachés les cadavres. Roche insinue que l'un d'entre-eux pourrait être la sœur de Mulder. L'agent du FBI perd pied peu à peu...
NOTE : 6/6

X-FILES EPISODE 83 : "El Chupacabra"
L'histoire : Maria, une jeune immigrée mexicaine est retrouvée morte après qu'une pluie jaune se soit abattue sur le campement. La population attribue cette mort au "Chupacabra", créature folklorique mexicaine. Eladio, le jeune homme qui était avec Maria, est accusé d'être le Chupacabra. Scully va découvrir qu'Eladio est en fait porteur d'une enzyme particulièrement mortelle et contagieuse...
NOTE : 4/6

X-FILES EPISODE 84 : "Régénérations"
L'histoire : Mulder et Scully sont sur les traces de Leonard Betts, un ambulancier qui a une particularité incroyable : il peut régénérer son corps. Décapité lors d'un accident de voiture, il réapparaît quelques jours plus tard, bien vivant...
NOTE : 4/6

X-FILES EPISODE 85 : "Plus Jamais"
L'histoire : Mulder se prend une petite semaine de vacances et confie à Scully, dont le moral n'est pas au beau fixe, un dossier à étudier pendant son absence. Durant sa mission, Scully fait la connaissance d'un jeune homme qui vient de se faire tatouer une pin-up et flirte avec lui. Ce qu'elle ignore, c'est que cet homme pense que son tatouage lui parle et l'incite à commettre des meurtres. Il demande même à Scully de se faire tatouer...
NOTE : 4/6

X-FILES EPISODE 86 : "Journal de Mort"
L'histoire : Dana Scully apprend qu'elle a une tumeur cancéreuse inopérable. Mulder refuse cette fatalité. Il pense que ce cancer est lié à l'enlèvement de Scully et va tout faire pour trouver des preuves. Scully fait la connaissance du docteur Scanlon et débute un traitement de choc, tout en écrivant un journal destiné à son meilleur ami... Mulder...
NOTE : 6/6

X-FILES EPISODE 87 : "La prière des Morts"
L'histoire : Trois néo-nazis tuent un commerçant juif qui devait se marier. Peu de temps après, deux d'entre-eux sont assassinés par une créature qui a les traits de leur victime. Mulder explore les légendes de la communauté juive et découvre celle concernant le Golem...
NOTE : 4/6

X-FILES EPISODE 88 : "L'Homme Invisible"
L'histoire : Des généraux de l'armée ayant un rapport avec la guerre du Vietnam sont en danger de mort. L'un d'entre-eux a été retrouvé assassiné à l'arrière de sa limousine alors qu'il s'y trouvait seul. Il semblerait qu'un ancien soldat désire se venger de ceux qui l'ont abandonné sur le terrain et possède le don de se rendre "invisible" aux yeux des gens qu'il désire tuer...
NOTE : 3/6

X-FILES EPISODE 89 : "Tempus Fugit partie 1"
L'histoire : Mulder et Scully sont contactés par la soeur de Max Fening, le pirate informatique fan de Mulder, car l'avion dans lequel il se trouvait s'est écrasé. En examinant le lieu du crash, Mulder pense qu'un objet non identifié serait la cause de l'accident. Un contrôleur aérien vient également leur demander de l'aide car ses supérieurs l'ont forcé à mentir sur ce qu'il s'est réellement passé...
NOTE : 4/6

X-FILES EPISODE 90 : "Tempus Fugit partie 2"
L'histoire : Mulder et Scully poursuivent leur recherches concernant le crash de l'avion dans lequel se trouvait le pirate informatique Max Fening. Il semblerait que ce dernier était en possession d'un objet d'une importance capitale. Mulder est convaincu que l'avion a été intercepté par un ovni, lui-même intercepté par un avion militaire...
NOTE : 4/6

X-FILES EPISODE 91 : "Aux Frontières du Jamais"
L'histoire : Un vieil homme demande au chercheur Jason Nichols de sauver son collègue en lui précisant le lieu et l'heure exact d'un accident. Ce dernier arrive bel et bien. Mulder et Scully tente de comprendre comment le vieil homme pouvait savoir à l'avance ce qu'il allait arriver. Plus l'enquête avance et plus Mulder est convaincu que le vieil homme vient du futur et peut voyager dans le temps. Il pense même qu'il s'agit du docteur Nichols venant les avertir du danger de sa future découverte...
NOTE : 3/6

X-FILES EPISODE 92 : "La Queue du Diable"
L'histoire : Cinq enfants sont nés avec une petite queue. Scully pense que le père est le même et possède cette anomalie génétique mais les mères affirment ne pas avoir couchées avec un autre homme que leur mari. Les deux agents arrêtent Eddie Van Blundht, un homme qui possède la faculté de changer d'apparence. Parvenant à s'enfuir, Eddie prend l'apparence de Mulder et se rend chez Scully pour lui faire la cour...
NOTE : 5/6

X-FILES EPISODE 93 : "Nid d'Abeilles"
L'histoire : Une employée de la poste est victime d'un essaim d'abeilles dans les toilettes de l'agence. Skinner se fait passer pour Mulder et efface toutes preuves de cet incident. En agissant pour le compte de l'homme à la cigarette, Skinner assume le contrat qu'il a passé avec ce dernier pour sauver l'agent Scully de son cancer. Il va toutefois découvrir que ces abeilles sont porteuses de la variole...
NOTE : 5/6

X-FILES EPISODE 94 : "Amour Fou"
L'histoire : Un handicapé mental se retrouve devenir le suspect numéro 1 dans une affaire de meurtres de plusieurs femmes. Certaines personnes de son entourage "voient" le spectre des victimes. Scully est également témoin d'une de ces visions macabres...
NOTE : 3/6

X-FILES EPISODE 94 : "Crime de Mémoire"
L'histoire : Mulder se réveille dans un motel, sa chemise tachée de sang et sans aucun souvenir. Aidé par Scully, il découvre dans une maison abandonné un couple assassiné avec sa propre arme. Scully va tout faire pour disculper son ami et tenter de comprendre la provenance de ses pertes de mémoires et de ses visions de sa jeunesse...
NOTE : 3/6

X-FILES EPISODE 95 : "Le Baiser de Judas"
L'histoire : Scully, devant lutter contre son cancer qui progresse et métastase, doit comparaître devant une commission du FBI pour établir le non-fondement des travaux de Mulder. Quelques temps avant, ce dernier s'est rendu dans les montagnes glaciaires du Canada pour aller voir la découverte d'une équipe de scientifique : le corps congelé de ce qui semble être un extra-terrestre. Arrivé sur place, il découvre que tous les membres de l'équipe ont été abattu sauf un survivant...
NOTE : 5/6

samedi 15 octobre 2016

X-FILES SAISON 3

X-FILES : AUX FRONTIÈRES DU RÉEL SAISON 3
(X-Files saison 3)

Réalisateur : Divers
Année : 1995
Scénariste : Chris Carter, Glen Morgan, James Wong...
Pays : Etats-Unis
Genre : Série TV, Fantastique
Interdiction : -12 ans
Avec : Gillian Anderson, David Duchovny, Jerry Hardin, William B. Davis, Mitch Pileggi...



L'HISTOIRE : Alors que Mulder est considéré comme étant mort, Scully est mise à pied par le bureau pour désobéissance à sa hiérarchie. La tribu Navajo retrouve Mulder enseveli sous des pierres et va tenter de le sauver. De son côté, Scully découvre qu'elle avait un implant métallique dans la nuque. Une fois les deux agents réunis, ils poursuivent leurs enquêtes toutes plus surprenantes les unes que les autres. Lors de certaines investigations, le complot gouvernemental destiné à cacher l'existence des extra-terrestres refait surface...

MON AVIS : Après un affolant cliffhanger lors du dernier épisode de la saison 2, cette saison 3 débute avec un double épisode qui poursuit donc la fin de la saison 2. Une entrée en matière remarquable pour ce qui constitue donc un "triple" épisode mythologique de haute tenue. Cette saison 3 gagne en maturité et en efficacité. Les épisodes indépendants sont globalement de bonnes qualités et bien diversifiés, se permettant même des incursions dans la parodie (le génial Le Seigneur du Magma ou Voyance par Procuration) ou dans le réalisme sordide (le terrifiant Souvenir d'Oubliette). La relation entre les deux héros évolue encore et certains personnages secondaires gagnent nettement en profondeur, on pense particulièrement à Walter Skinner entre autre, qui se révélera très touchant dans l'épisode La Visite, qui lui donne une facette à laquelle on n'était pas habituée. Il en va de même pour l'informateur de Mulder, monsieur X, qui prend de plus en plus de risques. Les scénaristes n'hésitent pas non plus à faire des clins d'oeil ou allusions à d'anciens épisodes, ce qui donne une réelle cohérence à la saga. On remarque également que les intrigues policières se développent, permettant à Scully de mettre en avant son rationalisme scientifique quand Mulder se laisse aller à ses divagations fantastiques. Niveau épisodes mythologiques, il y a du lourd ! On découvre une nouvelle substance, l'huile noire, on assiste à la réapparition de Krycek, un homme fait des miracles et peut changer son apparence comme bon lui semble et le tueur d'extra-terrestres est à nouveau dans la partie, avec des révélations sur Mulder, Scully ou l'homme à la cigarette. Comme dans la saison 2, la majorité de ces épisodes mythologiques est présentée sous forme de double-épisode percutant, à la tension vive et à l'intérêt majeur. Le dernier épisode, Anagramme, se conclut à nouveau sur une fin ouverte laissant le spectateur crispé de ne pas connaître la suite ! Très bonne idée, l'extra-terrestre (?) est interprété par Roy Thinnes, le célèbre David Vincent de la série Les Envahisseurs ! A noter que David Duchovny a co-scénarisé quelques épisodes. 


X-FILES EPISODE 49 : "Le Chemin de la Bénédiction"
L'histoire : Mulder est considéré comme mort après l'intervention des forces spéciales dirigées par l'homme à la cigarette. Scully est mise à pied. Les indiens de la réserve Navajo découvrent un corps enseveli sous des rochers : il s'agit de Mulder qui est entre la vie et la mort. Le chef Navajo va pratiquer le rituel du "chemin de la bénédiction" pour tenter de sauver Mulder. Dans le même temps, la vie de Scully est menacée et elle ne s'est plus à qui faire confiance. Même Skinner semble représenter une menace à ses yeux...
NOTE : 5/6

X-FILES EPISODE 50 : "Opération Presse-Papiers"
L'histoire : Skinner déclare à Mulder et Sculy que c'est lui qui détient la cassette tant convoitée par l'homme à la cigarette. L'enquête des deux agents les amènent à rencontrer un ancien médecin nazi qui leur fourni un indice. Mulder et Scully se retrouvent dans une gigantesque mine abandonnée et découvrent des centaines de milliers de dossiers contenant des informations médicales...
NOTE : 5/6

X-FILES EPISODE 51 : "Coup de Foudre"
L'histoire : Mulder et Scully se rendent en Oklahoma pour enquêter sur le décès de cinq personnes qui semblent tous lier à la foudre. Ils font connaissance avec Darin Peter Oswald, un jeune garçon un peu paumé, seul rescapé d'un incident similaire. Bientôt Mulder et Scully doivent se rendre à l'évidence : Darin peut commander à la foudre...
NOTE : 4/6

X-FILES EPISODE 52 : "Voyance par Procuration"
L'histoire : Un tueur en série s'en prend à des voyants et leur retire les yeux. Mulder et Scully vont demander de l'aide auprès d'un vieux monsieur, Clyde Bruckman, un agent d'assurance qui semble posséder un don : il peut voir comment les gens vont mourir...
NOTE : 5/6

X-FILES EPISODE 53 : "La Liste"
Un prisonnier condamné à la chaise électrique promet de revenir se venger de 5 personnes responsables de sa mort. Peu de temps après, un gardien de prison est retrouvé mort de façon mystérieuse. Mulder et Scully se rendent à la prison et aprenne qu'un prisonnier serait en possession de cette "liste de la mort"...
NOTE : 4/6

X-FILES EPISODE 54 : "Meurtres sur Internet"
L'histoire : Des femmes un peu fortes sont retrouvées dans un état de décomposition avancée, le corps recouvert d'une étrange substance acide. Mulder comprend que le tueur rencontre ses victimes via internet. Pour lui, ce dernier aura besoin de se nourrir des graisses corporelles pour survivre...
NOTE : 5/6

X-FILES EPISODE 55 : "Corps Astral"
L'histoire : Un soldat tente à plusieurs reprises de se suicider sans y parvenir, disant qu'un fantôme l'en empêche. D'autres cas similaires attirent l'attention de Scully et Mulder. Ce dernier pense que les soldats sont la proie d'un militaire handicapé qui parviendrai à quitter son corps "physique" pour exécuter une vengeance...
NOTE : 4/6

X-FILES EPISODE 56 : "Souvenir d'Oubliette"
L'histoire : La jeune Amy Jacobs se fait enlever et séquestrer par un homme du nom de Carl Wade. Au même moment, Lucy, une serveuse, est victime d'un malaise. On retrouve sur elle le sang d'Amy Jacobs. Mulder découvre que Lucy a elle aussi été enlevé et séquestrée dans sa jeunesse; Pour lui, Lucy a établi un lien psychique avec Amy du fait que leur ravisseur soit la même personne. Les heures pour retrouver Amy vivante sont comptées...
NOTE : 6/6

X-FILES EPISODE 57 : Monstres d'utilité publique partie 1"
L'histoire : Mulder a acheté une vidéocassette montrant une autopsie par quatre médecins sur ce qui semble être un cadavre d'extra-terrestre. En voulant contacter le vendeur, Mulder le découvre mort et arrête un japonais qui tentait de s'enfuir. Son enquête va le mener à un gigantesque hangar dans lequel des hommes s'affairent autour d'un objet de taille conséquente. Pendant ce temps, Scully tente elle aussi de trouver des indices et rencontre un groupe de femmes qui lui disent avoir subi, comme elle, un enlèvement et avoir eu une puce d'implantée à la base du cou...
NOTE : 5/6

X-FILES EPISODE 58 : "Monstres d'utilité publique partie 2"
L'histoire : Mulder se retrouve piégé à l'intérieur du wagon ayant servi à faire l'autopsie de ce qu'il pense être un extra-terrestre. Une bombe serait caché dans le wagon abandonné. Scully va tout faire pour sauver Mulder d'une mort certaine, après avoir découvert des survivants d'un médecin japonais ayant servi dans l'unité 731 durant la seconde guerre mondiale...
NOTE : 5/6

X-FILES EPISODE 59 : "Révélations"
L'histoire : Mulder et Scully enquêtent sur une série de crime à caractère religieux. La prochaine victime pourrait être Kevin, un jeune garçon qui semble avoir les stigmates du Christ sur lui. Si Mulder reste sceptique, la foi de Scully va être ébranlée...
NOTE : 4/6

X-FILES EPISODE 60 : "LA Guerre des Coprophages"
L'histoire : Mulder se rend seul dans une petite ville dans laquelle on dénombre déjà trois morts dont la cause seraient... des cafards ! Il tient Scully au courant de son enquête et cette dernière lui fournit toujours une réponse cartésienne... 
NOTE : 5/6

X-FILES EPISODE 61 : "Âmes Damnées"
L'histoire : Le décès de plusieurs lycéens conduit la population d'une petite ville à croire à la présence d'une secte satanique dans les environs. Mulder et Scully trouvent étranges le comportement de deux jeunes filles mais aussi de la population. L'alignement de plusieurs planètes serait-elle en cause ?
NOTE : 3/6

X-FILES EPISODE 62 : "Le Visage de l'Horreur"
L'histoire : L'agent Bill Patterson ne porte pas Mulder dans son coeur. Mais il lui demande de l'aide pour une enquête pour le moins étrange. Un tueur en série se disant possédé et dessinant sans cesse des visages de gargouille vient d'être arrêté mais les meurtres continuent. Mulder va tenter de s'imprégner du comportement du tueur pour découvrir le fin mot de l'histoire. Une plongée dans la folie de l'âme humaine qui ne sera pas sans conséquence sur le comportement de Mulder...
NOTE : 4/6

X-FILES EPISODE 63 : "L'épave partie 1"
L'histoire : Un scaphandrier du Piper Maru découvre l'épave d'un avion de chasse de la seconde guerre mondiale et se fait contaminer par une étrange huile noire. Mulder et Scully se rendent à San Diego car le reste de l'équipage du Piper Maru est victime de graves brûlures certainement dues à de fortes radiations. Dans le même temps, Skinner souhaite faire rouvrir le dossier concernant la mort de la soeur de Scully. Il se fait tirer dessus dans un café. L'enquête de Mulder l'amène à retrouver la trace de Krycek...
NOTE : 5/6

X-FILES EPISODE 64 : "L'épave partie 2"
L'histoire : Mulder et Krycek sont pourchassés par deux hommes qui les obligent à avoir un accident de voiture. Mulder reste inconscient. Krycek contaminé par l'huile noire tue les deux assaillants. Scully parvient à identifier l'homme qui a tiré sur Skinner et qui est certainement à l'origine de la mort de sa soeur. L'homme à la cigarette est convoqué par le syndicat qui s'inquiète de la fuite d'informations concernant le Piper Maru. Il reprend contact avec Krycek, tout en sachant que l'huile noire coule dans les veines de ce dernier...
NOTE : 5/6

X-FILES EPISODE 65 : "Autosuggestion"
L'histoire : Robert Patrick Model possède un fort pouvoir de suggestion : il parvient à s'immiscer dans l'esprit des gens afin de les "pousser" au suicide ou de les plier à sa volonté. Surnommé "Le pousseur" par la police locale, Robert Patrick Model va avoir fort à faire pour influencer l'esprit de Mulder...
NOTE : 4/6

X-FILES EPISODE 66 : "Malédiction"
L'histoire : Un artefact sacré composé des restes d'une femme shaman est envoyé dans un musée des sciences naturelles. Peu de temps après, des meurtres sont commis dans le musée. Un docteur qui a participé à la découverte de l'artefact pense, tout comme Mulder, qu'une malédiction en est la cause...
NOTE : 3/6

X-FILES EPISODE 67 : "La Règle du Jeu"
L'histoire : A Chinatown, plusieurs chinois sont retrouvés morts, avec des organes en moins. Mulder et Scully vont découvrir que les gens en manque d'argent jouent à un jeu dangereux qui dissimule un vaste trafic d'organe. Si le joueur gagne, il repart avec une forte somme d'argent, s'il perd, il doit donner une partie de son corps...
NOTE : 3/6

X-FILES EPISODE 68 : "Le Seigneur du Magma"
L'histoire : Le romancier José Chung rencontre Dana Scully afin de recueillir des témoignages pour son prochain ouvrage concernant les extra-terrestres. Il va l'interroger sur l'histoire de deux adolescents qui auraient été enlevés par des extra-terrestres et va confronter les points de vue des divers protagonistes, points de vue qui vont s’avérer tous différents...
NOTE : 6/6

X-FILES EPISODE 69 : "La Visite"
Après avoir passé la nuit avec une femme, Skinner la découvre morte le lendemain matin. Mulder et Scully prenne l'affaire très à coeur et vont tenter de prouver que le directeur adjoint du FBI est victime d'une machination destinée à lui faire perdre sa place...
NOTE : 5/6

X-FILES EPISODE 70 : "Les Dents du Lac"
L'histoire : Plusieurs personnes disparaissent au abord d'un lac. Certains corps sont retrouvés déchiquetés. Mulder pense que le coupable serait peut-être Big Blue, un animal marin légendaire qui fait le fond de commerce du village; Une théorie que réfute évidemment Scully...
NOTE : 4/6

X-FILES EPISODE 71 : "Hallucinations"
L'histoire : L'amplification d'actes de violences conduisent Mulder et Scully a mener une enquête sur ces phénomènes. Mulder pense que les images propagées par la télévision seraient la cause de ces actes. Il va découvrir qu'un petit appareil ajouté aux signaux télévisuels envoie des messages subliminaux rendant les gens paranoïaques et agressifs. Etant daltonien, il ne subit pas l'influence des messages subliminaux, ce qui n'est pas le cas de Scully...
NOTE : 4/6

X-FILES EPISODE 72 : "Anagramme"
L'histoire : Un homme guérit miraculeusement les victimes d'une prise d'otage par simple apposition de la paume de ses mains puis disparaît. La mère de Mulder fait une attaque cérébrale après avoir reçu la visite de l'homme à la cigarette. Elle griffonne sur un papier le mot "Palm". Mulder comprend l'anagramme et découvre l'arme pouvant tuer les extra-terrestres. Scully reçoit la visite de l'homme miraculeux qui s'est échappé de la cellule dans laquelle le retenait l'homme à la cigarette...
NOTE : 5/6

jeudi 6 octobre 2016

MARTYRS (2015)

MARTYRS
(Martyrs)

Réalisateur : Kevin Goetz, Michael Goetz
Année : 2015
Scénariste : Mark L. Smith
Pays : Etats-Unis
Genre : Horreur
Interdiction : -12 ans
Avec : Troian Bellisario, Bailey Noble, Kate Burton, Caitlin Carmichael...



L'HISTOIRE : Lucie abat froidement toute une famille vivant dans une immense demeure. Elle appelle Anna, son amie d'enfance, pour lui dire qu'elle "les a retrouvés et qu'elle les a tués". En venant rejoindre son amie, Anna découvre le massacre. Pour Lucie, ces personnes sont ceux qui l'ont kidnappé, séquestré et martyrisé pendant son enfance. Anna tente d'aider son amie et de croire à son histoire. En fouillant dans la maison, Anna découvre une porte secrète qui va la conduire dans un endroit terrifiant, lui faisant comprendre que Lucie disait vraie...

MON AVIS : La première question qu'on se pose, c'est "quel est l'intérêt de faire un remake de Martyrs" ? Le film de Pascal Laugier, certainement l'œuvre la plus traumatisante émotionnellement et viscéralement qu'il m'a été donné de voir, se suffisant largement à elle-même et ne pouvant être surpassé. Bien sûr, c'est un film français et les américains ne peuvent s'empêcher de faire leur propre version des longs métrages marquants, le Martyrs de 2008 étant catalogué comme film culte auprès des fans aux USA et ce n'est que justice. A l'arrivée, que vaut-il ce remake ? Eh bien pas grand chose, c'est le moins que l'on puisse dire. Les quarante-cinq premières minutes se contentent de reprendre les mêmes éléments que le film original, la violence, le gore, la tension et l'émotion en moins, tout étant aseptisé pour pouvoir être montré à un public plus large. Les flash-back sur l'enfance de Lucie et Anna sont à mettre tout de même dans les points positifs, les deux jeunes actrices s'en sortant plutôt bien et étant accompagnées par une belle partition musicale. Certes, la mise en scène reste bonne et pour qui n'a pas vu le film de 2008, cette première partie apparaît convenable dans le cadre d'un film d'horreur mainstream (tout ce que l'original n'était pas !), hormis "le monstre" que voit Lucie, totalement grotesque et ridicule dans ce remake. Je mettrai dans les bons points la prestation de l'actrice qui interprète Lucie, Troian Bellisario. Cette dernière, échappé de la série Pretty Little Liars, dans laquelle je la trouvais déjà excellente, se donne à fond mais ne parvient pas à nous donner autant d'émotions que Morjana Alaoui et Mylène Jampanoï, la faute à cette aseptisation de la violence et du propos qui nous décharge de toute réelle empathie et nous éloigne du réalisme cru et sans concession qui faisait la force du film de Laugier. Comment croire que la petite fille trouvée par Anna dans les sous-sols de la maison soit victime de tortures quotidiennes comme c'est censé être le cas, alors qu'elle ne porte aucune trace de coups sur le visage ou sur le corps ? Pire que tout, la seconde partie, après la découverte de la porte secrète (une découverte qui tombe comme un cheveu sur la soupe aussi d'ailleurs...), veut se la jouer un peu originale en se démarquant de son illustre prédécesseur mais manque de bol, tout tombe à l'eau encore une fois. En guise de torture, on n'entendra que quelques cris à travers les portes métalliques, on est très loin de l'ambiance oppressante, asphyxiante ressentie dans le film de 2008. La scène du "bûcher" est à mourir de rire, puisque les flammes n'endommagent même pas les vêtements ou la peau de la suppliciée. Non mais les deux réalisateurs, vous êtes sérieux là ?? Nous pondre une telle séquence, on croit rêver. Ne vous attendez pas non plus à un dépeçage en bonne et due forme, trop violent pour le public visé. En clair, ce Martyrs 2015, c'est comme le Canada Dry : ça a le goût de Martyrs, ça à l'odeur de Martyrs mais c'est du Martyrs ultra light. Et puis merde, arrêtez une bonne fois pour toute avec ce genre de scène : Anna parvient à s'enfuir de l'Enfer et qu'est-ce qu'elle fait ?? Elle y retourne pour sauver sa copine, et telle Sigourney Weaver, elle va défoncer les membres de la secte d'illuminés. Non, pitié. La seule chose qu'on ferait tous, c'est de se barrer le plus vite possible pour prévenir les flics mais jamais on y retournerais. Bref, je mets 1/6 pour les flash-back, Troian Bellisario et la partition musicale. Un remake aussi inoffensif que l'original est éprouvant à l'extrême.

NOTE : 1/6


dimanche 2 octobre 2016

X-FILES SAISON 2

X-FILES : AUX FRONTIÈRES DU RÉEL SAISON 2
(X-Files saison 2)

Réalisateur : Divers
Année : 1994
Scénariste : Chris Carter, Glen Morgan, James Wong...
Pays : Etats-Unis
Genre : Série TV, Fantastique
Interdiction : -12 ans
Avec : Gillian Anderson, David Duchovny, Jerry Hardin, William B. Davis...



L'HISTOIRE : Suite à la fermeture du bureau des affaires non classées, Mulder est relégué à faire de l'écoute téléphonique pendant que Scully donne des cours de médecine légale. Les deux agents se voient en cachette, pensant être continuellement surveillés. Lorsqu'un ami de Mulder l'envoie chercher au Vénézuela des preuves de l'existence des extra-terrestres, l'agent reprend goût à la vie. Peu à peu, Mulder et Scully se mettent à retravailler ensemble et doivent faire face à des enquêtes dans lesquelles le paranormal ne manque pas à l'appel. Quand Scully disparaît mystérieusement, Skinner décide de faire rouvrir le bureau des affaires non classés, malgré la désapprobation de l'homme à la cigarette...

MON AVIS : Après une première saison en demi-teinte mais pleine de promesses pour le futur, Chris Carter, satisfait de l'accueil fait à sa série, décide de poursuivre l'aventure suite à l'audience des plus correctes réalisées par cette première saison et plus particulièrement par le dernier épisode. Nanti d'un budget plus conséquent pour cette saison 2, Chris Carter a même le privilège de pouvoir travailler avec le FBI, qui ne lui avait pas ouvert ses portes pour la première saison. Il se retrouve néanmoins avec un gros souci sur les bras : l'actrice Gillian Anderson est enceinte ! Obligé de faire avec, Chris Carter et ses divers scénaristes vont alors transformer ce problème en force. L'absence de Scully lors de son accouchement va devenir un élément phare pour tout le reste de la série. Les scénaristes font en effet disparaître Dana Scully pour la faire réapparaître un épisode plus tard sans donner aucune explication, mais en nous faisant bien comprendre qu'elle a pu être enlever par... des extra-terrestres ! Bien conscient de l'intérêt du public pour les petits êtres venus d'ailleurs, Chris Carter et son équipe vont alors développer ce que les fans appellent "les épisodes mythologiques", une sorte de fil rouge à travers les diverses saisons de X-Files, ayant pour thème les extra-terrestres mais aussi le complot gouvernemental visant à cacher à la population leur existence. Le mélange de ces épisodes mythologiques avec des épisodes indépendants de qualité font irrémédiablement progressé la série, qui acquiert avec cette seconde saison une vraie renommée. Plus ingénieux encore, certain épisode mythologique sont divisés en deux parties, ce qui en font une sorte de long métrage à l'intérêt constant et à l'intrigue palpitante (Duane Barry ou La Colonie pour cette saison). Les épisodes indépendants font preuve d'une belle qualité d'écriture et jouent avec des références cinématographiques que ne manqueront pas de reconnaître les fans (Vaudou, exorcisme, fantôme, parasites, infection...). La qualité de l’interprétation, de la mise en scène ou des effets-spéciaux s’accroît fortement et la relation entre Mulder et Scully se développe de manière ingénieuse, versant dans l'humour, le respect ou le drame. Les personnages, principaux ou secondaires, sont de plus en plus intéressants et marquent l'esprit du public, qui verra cette seconde saison se conclure sur un excellent épisode, Anasazi, qui comporte un "cliffhanger" détonnant, nous donnant l'envie irrésistible de se plonger dans la saison 3 ! 

X-FILES EPISODE 24 : "Les Petits Hommes Verts"
L'histoire : Depuis la fermeture du bureau des affaires non classées, Mulder s'ennuie ferme, devant faire de l'écoute téléphonique sur des affaires banales. Scully quant à elle prodigue des cours de médecine légale. Les deux agents se voient de temps en temps en cachette, Mulder pensant être surveillé. La routine de leur nouvelle affectation va être brisée quand un sénateur, ami de Mulder, l'envoie chercher des preuves au Vénézuela sur un possible contact extra-terrestre...
NOTE : 4/6

X-FILES EPISODE 25 : "L'Hôte"
L'histoire : Un homme se fait attaquer par quelque chose dans la cuve d'un navire russe. Son corps est retrouvé dans les égouts de la ville de Newark. Un employé se fait mordre dans ces mêmes égouts. Scully découvre dans le cadavre du russe une douve du foie, parasite ayant besoin d'un hôte pour se développer. Mulder émet la supposition loufoque qu'une mutation a pu donner naissance à un "homme-douve". Il ne croit pas si bien dire...
NOTE : 5/6

X-FILES EPISODE 26 : "Mauvais Sang"
L'histoire : Des gens d'apparence tranquille se transforment en meurtrier incontrôlable. A chaque fois, un objet électronique muni d'un écran est retrouvé brisé sur les lieux des crimes. Mulder se voit confier l'enquête sur ces accès de rage parmi la population de Franklin. Se pourrait-il que l'utilisation non contrôlée d'un nouveau pesticide soit responsable du comportement violent qui agite la population ?
NOTE : 4/6

X-FILES EPISODE 27 : "Insomnies"
L’histoire : Un nouvel informateur, monsieur X, prend contact avec Mulder et lui suggère de s’intéresser au décès du docteur Saul Grissom. Ce dernier a appelé les pompiers pour dire que son appartement été en feu. Sur place, les soldats du feu ont découvert le corps sans vie de Grissom mais aucune trace d’incendie. L’enquête de Mulder le conduit à suivre la piste de deux anciens soldats du Vietnam qui aurait servi de cobayes pour des expériences visant à les priver de sommeil afin d’en faire de parfaite machine à tuer. Mulder est obligé de faire équipe avec un nouvel assistant, Krycek…
NOTE : 4/6

X-FILES EPISODE 28 : "Duane Barry partie 1"
L'histoire : Duane Barry s'échappe d'un asile et prend en otage plusieurs personnes. Il est persuadé d'avoir été enlevé a plusieurs reprises par des extra-terrestres. Fox Mulder est appelé en renfort pour jouer le médiateur...
NOTE : 5/6

X-FILES EPISODE 29 : "Duane Barry partie 2"
L'histoire : Duane Barry s'échappe de l'hôpital dans lequel il était soigné après avoir été arrêté par le FBI. Il kidnappe Scully et l'emmène au sommet d'une montagne en Virginie car il croit qu'elle sera enlevé à sa place par les extra-terrestres. Mulder et Krycek font leur possible pour la retrouver avant qu'il soit trop tard...
NOTE : 4/6

X-FILES EPISODE 30 : "Les Vampires"
Skinner a rouvert le bureau des affaires non classées après la mystérieuse disaprition de l'agent Scully. Sans sa partenaire, Mulder ère comme une âme en peine. Il est envoyé à Los Angeles pour enquêter sur des meurtres dont les victimes sont vidés de leur sang...
NOTE : 3/6

X-FILES EPISODE 31 : "Coma"
L'histoire : Dana Scully est retrouvée sans explication dans un hôpital, plongée dans profond coma. Mulder tente de comprendre ce qui s'est passé et de découvrir qui sont les responsables de l'état dans lequel se trouve Scully...
NOTE : 4/6

X-FILES EPISODE 32 : "Intraterrestres"
L'histoire : Une équipe de scientifiques chargée d'étudier les volcans et leurs mystères ne donnent plus signe de vie. Mulder et Scully se rendent dans la base de recherche et découvrent l'équipe en proie à une profonde paranoia vis à vis de leur chef. Il semblerait que des spores provenant de l'intérieur du volcan aient contaminé les membres de l'équipe...
NOTE : 4/6

X-FILES EPISODE 33 : "Le Musée Rouge"
L'histoire : Dans le Wisconsin, des adolescents sont retrouvés quasiment nus, drogués et porteurs d'une inscription dans le dos "He is one". Pour le shérif local, le suspect pourrait être le leader de l'église du Musée Rouge, une secte de végétariens. L'enquête de Mulder et Scully va mener les deux agents à mettre en lumière une curieuse affaire à base d'hormones de croissance dont les composants sont totalement inconnus sur Terre...
NOTE : 4/6

X-FILES EPISODE 34 : "Excelsis Dei"
L'histoire : Une infirmière est agressée sexuellement par une entité invisible dans la maison de retraite Excelsis Dei, bâtiment médicalisé pour patients atteints de dégénérescence cérébrale. Mulder et Scully mènent l'enquête et découvrent que les patients reçoivent de la part d'un infirmier asiatique un traitement à base de champignons...
NOTE : 4/6

X-FILES EPISODE 35 : "Aubrey"
L'histoire : La détective B.J. Morrow découvre dans un champ, suite à une vision, le cadavre d'un enquêteur datant des années 1940. Dans le même temps, de nouveaux meurtres sont perpétrés selon le même mode opératoire que ceux de 1940. Mulder et Scully se rendent dans la petite ville d'Aubrey pour tenter de comprendre quel est le rapport entre B.J. Morrow et les crimes récents et anciens...
NOTE : 4/6

X-FILES EPISODE 36 : "Le Fétichiste"
L'histoire : Des tombes de jeunes femmes sont profanées et les cadavres sont mutilés au niveau des cheveux et des ongles. Mulder pense avoir affaire à un fétichiste qui ne tardera pas à passer à l'acte pour assouvir ses pulsions. Face à cette incarnation du mal, Scully se sent désemparée et à du mal à gérer ses émotions...
NOTE : 6/6

X-FILES EPISODE 37 : "la Main de l'Enfer"
L'histoire : Un meurtre vient d'avoir lieu dans une forêt avoisinant le lycée Crowley. Il semblerait que des rituels sataniques soient fréquemment pratiqués dans les environs. L'arrivée d'un nouveau professeur, mme Paddock, va compliquer la tâche de Mulder et Scully, confrontés ici aux forces de l'Enfer...
NOTE : 5/6

X-FILES EPISODE 38 : "Mystère Vaudou"
Mulder et Scully se rendent dans un camp de réfugiés haitiens sous commandement de l'armée. Deux soldats viennent de se suicider. Mais pour la femme de l'un d'eux, c'est la magie vaudou qui serait en cause...
NOTE : 4/6

X-FILES EPISODE 39 : "La Colonie partie 1"
L'histoire : Un informateur envoie Mulder et Scully enquêter sur le meurtre de trois médecins qui ont pour particularité d'être physiquement identiques. L'enquête conduit les deux agents à découvrir l'existence d'autres "clones" qui sont pourchassés par un tueur invulnérable. Dans le même temps, les parents de Mulder lui demande de venir en urgence : sa soeur disparue, Samantha, serait de retour chez eux...
NOTE : 5/6

X-FILES EPISODE 40 : "La Colonie partie 2"
L'histoire : L'invulnérable exterminateur des clones a kidnappé Scully. Il veut l'échanger contre la sœur de Mulder. Ce dernier élabore un plan avec le FBI mais celui-ci échoue et sa sœur reste introuvable après 'linterventions des forces spéciales. En poursuivant ses recherches, Mulder découvre que sa soit-disante sœur fait également partie d'un groupe de clones féminins existant depuis les années 40. Sa mission l'entraînera jusqu'en Alaska...
NOTE : 5/6

X-FILES EPISODE 41 : "Parole de Singe"
L'histoire : Les animaux d'un zoo dans l'Idaho disparaissent mystérieusement puis réapparaissent à trois ou quatre kilomètres du zoo, provoquant de graves incidents. Scully pense que les responsables sont des membres d'un groupe d'activistes luttant pour la défense des animaux. Mulder à une autre théorie : les animaux enlevés, attendant tous un bébé, le sont par des extra-terrestres qui voudraient créer une arche de Noé...
NOTE : 3/6

X-FILES EPISODE 42 : "Le Vaisseau Fantôme"
L'histoire : Mulder et Scully se retrouvent en Norvège, prisonnier dans un navire dont tout l'équipage est mort en raison d'un vieillissement accéléré. Mulder pense que le navire est victime d'une faille temporelle jusqu'à ce qu'il découvre qu'en réalité, c'est le réservoir de désalinisation qui a été contaminé. Les effets du vieillissement vont mettre en péril la vie de Mulder et Scully...
NOTE : 4/6

X-FILES EPISODE 43 : "Faux Frères Siamois"
L'histoire : Des meurtres sont commis au sein d'une communauté de "Freaks", des artistes de cirque possédant des difformités physiques qui en font des êtres originaux et excentriques...
NOTE : 5/6

X-FILES EPISODE 44 : "Les Calusaris"
L'histoire : La famille Holvey voit son existence bouleversée par plusieurs drames : leur jeune fils meurt écrasé sous un train, le père est retrouvé pendu au garage. Mulder et Scully découvre que la famille Holvey vit sous le joug des traditions ancestrales roumaines imposées par la grand-mère vivant avec la famille. Cette dernière prétend que le second enfant des Holvey, Charlie, est possédé par le démon. Elle demande aux Calusaris de pratiquer un exorcisme...
NOTE : 5/6

X-FILES EPISODE 45 : "Contamination"
L'histoire : Un entomologiste meurt après avoir été infecté par un virus mortel. Une erreur d'adresse fait qu'un prélévement infecté est envoyé dans une prison. La contamination se déclenche et provoque de nombreuses morts; Deux prisonniers parviennent à s'échapper, sans savoir qu"ils sont contaminés. Mulder et Scully doivent agir rapidement pour éviter qu'une pandémie ne cause plus de ravages...
NOTE 4 /6

X-FILES EPISODE 46 : "'Ombre Mortelle"
L'histoire : Une ancienne élève de Scully lui demande son aide pour sa première enquête qu'elle doit mener pour découvrir l'origine de la disparition de trois personnes. Ceux-ci se sont littéralement volatilisés. Mulder pense tout d'abord à un phénomène de combustion spontanée. Bientôt, des indices amènent Mulder et Scully a entrer en contact avec le Dr Chester Ray Banton, qui travaille sur le phénomène des trous noirs. Une expérience qui s'est mal déroulée à fait de lui un danger mortel : son ombre est devenu un trou noir qui aspire toutes personnes entrant en contact avec elle...
NOTE : 3/6

X-FILES EPISODE 47 : "Une Petite Ville Tranquille"
L'histoire : La disparition d'un homme dans une petite ville de l'Arkansas conduit Mulder et Scully a mener une enquête. Plusieurs habitants semblent avoir des crises de folie. En autopsiant une jeune fille d'une vingtaine d'années, Scully découvre qu'elle était atteinte de la maladie de Creutzfeld-Jacob, ce qui semble être également le cas d'autres victimes des environs. Plus l'enquête avance, plus Mulder pense avoir affaire à des rituels de cannibalisme...
NOTE : 4/6

X-FILES EPISODE 48 : "Anasazi"
L'histoire : Dans une réserve Navajo, un jeune indien découvre un wagon enfoui sous la terre et en rapporte un cadavre qui n'a rien d'humain. Dans le même temps, un hacker parvient à pirater l'ordinateur du Département de la Défense et à copier tous les fichiers ayant un rapport avec les extra-terrestres. L'homme à la cigarette est chargé de résoudre rapidement ce problème. Le hacker donne le fichier à Mulder, qui semble souffrir d'énervement extrême, allant jusqu'à frapper son supérieur Skinner. Scully ment pour protéger son partenaire. L'homme à la cigarette se rend chez le père de Mulder pour lui signifier que son fils détient d'importantes informations qui doivent rester secrètes. Scully tente de trouver un traducteur Navajo car le fichier que possède Mulder est crypté dans cette langue. Quand le père de Mulder se fait assassiner, ce dernier comprend qu'il est proche de la vérité...
NOTE : 6/6