Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


dimanche 17 février 2013

SUPERMAN

SUPERMAN
(Superman : The Movie)

Réalisateur : Richard Donner
Année : 1978
Scénario : Mario Puzo, David Newman, Leslie Newman, Robert Benton
Pays : Angleterre
Genre : Science-Fiction
Interdiction : /
Avec : Christopher Reeve, Margot Kidder, Gene Hackman, Marlon Brando, Ned Beatty...


L'HISTOIRE : Juste avant l'explosion de la planète Krypton, Jor-El décide de sauver son fils en l'envoyant sur Terre. Le nourrisson est recueilli par le couple Kent qui décide de l'élever comme leur propre fils. L'enfant se met à développer des pouvoirs hors du commun. Une fois adulte, Clark Kent, reporter au Daily Planet, souhaite mener une vie normale. Il ne renie pas pour autant ses capacités à sauver le monde et devient alors Superman : Super-héros volant au secours de la veuve et de l'orphelin, attisant la jalousie de Lex Luthor et l'intérêt de sa collègue Loïs Lane...

MON AVIS : A l'époque de The Avengers, The Amazing Spiderman, Iron Man ou autre Captain America, films bénéficiant des dernières technologies en matière d'images de synthèses, que reste t'il de ce film de 1978 qui a bercé et fait rêver toute une génération d'enfants et de parents ? Eh bien figurez-vous que même si le film de Richard Donner a évidemment vieilli, le spectacle est toujours au rendez-vous et parvient encore à nous émerveiller. La séquence d'introduction sur la planète Krypton puis la jeunesse de ce petit garçon aux pouvoirs hors du commun restent efficaces et conservent un intérêt certain, même après tant d'années. Evidemment, la musique de John Williams y est pour beaucoup. Le personnage de Lex Luthor reste peut-être un peu trop lisse et n'a pas encore atteint la folie qui est censée le caractériser. Les scènes où Superman accomplit des prouesses et de multiples sauvetages ou arrestations de bandits sont toujours aussi sympas à regarder et dynamisent le rythme du film, notamment lors de la dernière demi-heure où le super-héros à la cape rouge n'en finit pas d'être sollicité, allant même jusqu'à inverser le sens de rotation de la Terre pour sauver Loïs Lane. Rappelons qu'en 1978, les exploits de Superman étaient ce qui se faisaient de mieux en matière d'effets-spéciaux avec ceux de La Guerre des Etoiles l'année précédente. N'oublions pas de mentionner le charisme de Christopher Reeves, jamais ridicule dans son collant bleu et rouge. Il incarne comme personne un héros défendant la veuve et l'orphelin et devient en un film une icône de l'Amérique avec son costume et une star dans le monde entier. Quelques trente-cinq ans plus tard, Superman reste un bon divertissement, avec sa dose d'humour et de grand spectacle.

NOTE : 4/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire