Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


jeudi 25 août 2016

L'ULTIME CHEVAUCHÉE

L'ULTIME CHEVAUCHÉE
(Raiders of Old California)

Réalisateur : Albert C. Gannaway
Année : 1957
Scénariste : Samuel Roeca, Tom Hubbard
Pays : Etats-Unis
Genre : Western
Interdiction : /
Avec : Jim Davis, Arleen Whelan, Faron Young, Lee Van Cleef,  Louis Jean Heydt...


L'HISTOIRE : A la fin de la guerre du Mexique, le capitaine McKane oblige un officier mexicain à lui céder ses terres lors de sa capitulation. Trois ans plus tard, le traître McKane fait régner la terreur parmi la population mexicaines, qu'il a dépouillé de ses terres.  Mais le juge Ward Young, assisté de son fils, le Marshal Faron Young, vient enquêter sur ces acquisitions douteuses, ce qui ne sera pas du goût de McKane et de ses hommes de main...

MON AVIS : Premièrement, soyons clair d'entrée de jeu : L'Ultime Chevauchée est un western à très faible budget, réalisé par Albert C. Gannaway en 1957. Ce producteur / réalisateur adorait les westerns et il en a réalisé plusieurs pour se faire plaisir. La même année que L'Ultime Chevauchée, il réalise d'ailleurs The Badge of Marshal Brennan avec quasiment les mêmes acteurs au casting. Deuxièmement, même si on n'est pas en présence d'un grand western connu et reconnu qui mérite de figurer au panthéon des meilleures productions du genre, il faut avouer que j'ai pris un certain plaisir à visionner L'Ultime Chevauchée, considéré sur certains forums consacré au western comme un navet mais qui, au final, est loin de mériter cette qualification injurieuse. Avec sa courte durée de 69 minutes au compteur, le film n'ennuie jamais et propose de nombreuses scènes d'action rondement menées. Le film débute lors de la guerre au Mexique et les rebelles mexicains se prennent une raclée par les soldats américains emmenés par le capitaine McKane, interprété par Jim Davis. Le capitaine mexicain, Miguel Sebastian, capitule. On retrouve alors McKane et ses hommes de main devenus des cow-boys trois ans plus tard. Ce dernier est devenu un homme tyrannique, qui terrorise la population mexicaine, les privant de leurs terres. Parmi ses hommes de main se trouve le violent Damon Pardee, joué à merveille par un Lee Van Cleef détestable. Véritable machine à tuer psychotique, privé de toute émotion, ce célèbre acteur mérite à lui seul la vision du film tant sa prestation est appréciable dans ce rôle antipathique. Contrairement à d'autres westerns de cette époque dans lequel il trouvait assez rapidement la mort, il demeure en vie assez longtemps dans L'Ultime Chevauchée, ce qui fait marquer des points au film. L'autre personnage principal du film, en dehors de Jim Davis et Lee Van Cleef, est le Marshal Faron Young, interprété par... Faron Young ! Ce dernier est un célèbre chanteur de musique country qui a fait une courte carrière au cinéma, jouant dans cinq longs métrages. Il est également connu pour avoir composé le titre "Is it so strange" pour Elvis Presley. Dans L'Ultime Chevauchée, il est plutôt bon, et se montre des plus habiles au pistolet, touchant sa cible à chaque fois qu'il presse la gâchette. Venu accompagné son père qui est juge, notre Marshal Young se veut être le redresseur de tord venant en aide à la population mexicaine face au méchant McKane. Aussi habile avec ses poings qu'avec une arme, il donnera une bonne correction à Lee Van Cleef. Sa soif de justice l’entraînera dans de dangereuses aventures dans lesquelles son instinct de survie sera mis à rude épreuve. Pour prouver que McKane s'est approprié illégalement les terres des fermiers mexicains, Faron Young aura pour mission d'aller retrouver la trace de Miguel Sebastian tout en évitant les pièges des hommes de main de MacKane, ce qui nous vaudra quelques gunfights et course-poursuite à cheval efficaces pour un film de cette envergure. On a même droit à l'attaque de trois indiens ! Le final fera évidemment triompher le bien sur le mal. Franchement, même s'il ne paye pas de mine, même si on a souvent l'impression de regarder un épisode d'une série-télévisée, L'Ultime Chevauchée est vraiment distrayant et agréable. Un petit western fort sympathique pour ma part, bourré d'anachronisme selon le spécialiste Georges Ramaïoli interrogé dans les bonus DVD mais ça ne m'a pas du tout dérangé. A réserver aux amateurs du genre qui apprécient les westerns à l'ancienne et à petit budget et ne s'attendent pas à voir Il était une fois dans l'Ouest...

* Disponible en DVD chez ARTUS FILMS

NOTE : 4/6






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire