Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !



AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.




lundi 21 décembre 2020

LE BLOB (1988)

 

LE BLOB
(The Blob)


Réalisateur : Chuck Russell
Année : 1988
Scénario : Chuck Russell, Frank Darabont
Pays : Etats-Unis
Genre : Science-fiction, Horreur
Interdiction : -12 ans
Avec Shawnee Smith, Kevin Dillon, Donovan Leitch Jr, Jeffrey DeMunn, Candy Clark...

L'HISTOIRE : Un météore vient s'écraser dans la forêt jouxtant une petite ville américaine. Un vieux clochard s'en approche et se retrouve avec la main prisonnière d'une entité gélatineuse et rosâtre. Trois ados, Meg, Paul et le jeune rebelle Brian Flagg l’emmènent à l'hôpital. Après quelques minutes, Paul découvre que l'entité a ingéré la moitié du corps du clochard et a doublé de volume. Victime à son tour de la chose extraterrestre, il ne reste plus que Meg et Brian pour alerter la population. Mais il faut faire vite, car le Blob ne cesse de grossir au fur et à mesure qu'il ingurgite des victimes...

MON AVIS : En 1958, Steve McQueen faisait déjà connaissance avec ce nouveau monstre du bestiaire du cinéma fantastique, le Blob, dans Danger Planétaire. 14 ans plus tard, la masse gélatineuse faisait son retour sur les écrans dans Attention au Blob de Larry Hagman. Et puis, plus rien. La menace rose invertébrée venue de l'espace disparaît des satellites et des radars cinématographiques. Jusqu'à cette année 1988 où Chuck Russell, qui vient de remporter un succès phénoménal l'année précédente avec son premier film, Freddy 3 les Griffes du Cauchemar, décide de le faire venir une nouvelle fois sur notre bonne vieille planète Terre. Et comme les effets-spéciaux ont fait un prodigieux bond en avant, le spectacle promet d'être percutant. Et il l'est ! Franchement, Le Blob version 1988 est une petite bombe de série B qui mérite vraiment d'être remise en avant et d'être réévaluée à la hausse tant elle est dynamique et propose des séquences renversantes. Jamais notre gélatine rose n'a paru aussi terrifiante et gloutonne, admirablement bien mise en scène par les équipes de FX. Il faut voir cet homme entièrement englouti dans la masse rose et tentant d'en sortir ou ce cuistot qui voit tout son corps être aspiré dans la canalisation de son évier (!!) quand ce n'est pas toute une salle de cinéma qui doit tenter d'échapper à un Blob qui atteint une taille surdimensionnée et qui se faufile absolument partout, chaque interstice, aussi petite qu'elle soit, lui servant de porte d'entrée. A chacune de ses apparitions, le Blob provoque la naissance d'un grand sourire sur notre visage et on félicite intérieurement Chuck Russell de l'avoir remis au goût du jour, surtout que le réalisateur se laisse aller, n'hésitant pas à sacrifier à son monstre un jeune enfant ! Le film est mis en scène avec brio, possède un rythme alerte et nous présente des personnages certes très clichés, tels le joueur de football américain (Donovan Leitch Jr.), le rebelle au blouson de cuir noir qui va évidemment devenir le héros au cœur tendre (Kevin Dillon) ou la pom-pom girl super jolie (Shawnee Smith, future Amanda de la saga Saw) mais qui correspondent tout à fait à l'ambiance recherchée. Personnellement, je trouve que Le Blob version 1988 est un archétype du film d'horreur 80's comme peut l'être Vampire, vous avez dit Vampire ? par exemple. Franchement, Chuck Russell a réussi son remake haut la main. L'intervention des militaires vers le milieu du film lui donne même un sous-texte intéressant sur la course à l'armement et sur le danger de la recherche sur les armes biologiques. Encore un cliché me direz-vous mais il sert encore une fois admirablement bien le film. Une vraie réussite, je vous le dis...

* Disponible en DVD et BR chez -> ESC DISTRIBUTION <- 
Un combo proposant le film dans une très belle qualité d'image et avec moult bonus :
- Entretien autour du film avec Olivier Père (Journaliste et directeur de la programmation d'Arte)(20 MIN SD)
- Entretien autour du tournage de The Blob avec le réalisateur Chuck Russell (hd) (24 min)
- Entretien avec le chef opérateur Mark Irwin (HD) (18 min)
- Entretien avec le créateur des effets spéciaux Tony Gardner (HD) (22 min)
- Entretien autour de la naissance de The Blob avec le réalisateur Chuck Russell (sd) (25 min)
- Coulisses du tournage avec le créateur des effets spéciaux Tony Gardner et son équipe (28 min SD)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire