Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


dimanche 17 juillet 2011

LA TRAQUE

LA TRAQUE
(La Traque)


Réalisateur : Antoine Blossier
Année : 2010
Scénariste : Antoine Blossier, Erich Vogel
Pays : France
Genre : Thriller, Drame, Horreur
Interdiction : /
Avec : Bérénice Bejo, Grégoire Colin, Isabelle Renauld, François Levantal, Joseph Malerba, Fred Ulysse


L'HISTOIRE : Les membres d'une exploitation agricole familiale découvrent que des cerfs se sont littéralement jetés sur les barrières électrifiées de la clôture. Ils pensent qu'un sanglier est responsable de ce carnage et décident d'organiser une traque pour abattre l'animal. Ce qu'ils vont découvrir au cours de cette battue nocturne va ébranler leurs relations familiales déjà fragilisées...

MON AVIS : Pour son premier long-métrage, Antoine Blossier fait preuve d'une maîtrise technique et d'un sens de la mise en scène impressionnantes, jouant savamment avec son décor forestier et parvenant à faire naître une tension réellement efficace sans rien montrer la plupart du temps. Un choix de la suggestion du au manque de budget mais qui, pour ma part, s'avère payant ici. Comme dans "Les Dents de la Mer", la menace qui pèse sur La Traque semble présente à chaque endroit, à chaque instant, le moindre bruissement de feuilles nous mettant aux abois, tout comme les personnages du film, dont on ressent chaque tremblement de peur face à cette "chose" qui peut surgir à tout moment, comme c'était le cas dans "Predator" dont on retrouve des éléments dans La Traque. Je rassure les allergiques de la "totale suggestion", les attaques de sangliers sont très efficaces, très sauvages et ne sont pas toujours filmées en hors champs, mais ce n'est pas le principal intérêt du film. Car Antoine Blossier se sert de ces attaques pour nous brosser le portrait de personnages forts et vraiment très bien interprétés. Le casting est quasi parfait et on est totalement immergés dans ce conflit familial. Je pensais d'ailleurs que la partie de chasse allait rapprocher les membres de cette famille, qu'ils allaient se retrouver et se ressouder face à ces agresseurs surpuissants. Ce ne sera malheureusement pas le cas, bien au contraire. On appréciera également l'aspect écologique du film, qui met en avant les difficultés rencontrées par les exploitants qui n'ont pas toujours le choix quand à l'utilisation de produits chimiques, seul moyen de faire perdurer leur entreprise. Réalisé avec coeur et passion, jouant admirablement avec les codes de la peur au cinéma, La Traque est un film qui nous parle avant tout des Hommes, qui, comme dans les romans de Stephen King, voient débarquer dans leur quotidien un élément perturbateur qui va tout remettre en cause. La Traque n'est donc pas un film de monstres, c'est un film avec des monstres, la nuance est importante, même s'il se classe d'emblée comme le meilleur film mettant en scène des sangliers tueurs, loin devant "Razorback" ou "Chaw" par exemple. J'attendrai avec impatience le prochain film d'Antoine Blossier !

NOTE : 5/6




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire