Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


dimanche 24 juillet 2011

LES RANDONNEURS A SAINT-TROPEZ

LES RANDONNEURS A SAINT-TROPEZ
(Les Randonneurs à Saint-Tropez)


Réalisateur : Philippe Harel
Année : 2006
Scénariste : Eric Assous, Philippe Harel, Sylvie Bourgeois
Pays : France
Genre : Comédie
Interdiction : /
Avec : Benoit Poolvoorde, Karin Viard, Géraldine Pailhas, Philippe Harel, Vincent Elbaz, Cyrielle Clair


L'HISTOIRE : Dix ans après leur périple en Corse, Mathieu, Nadine, Cora et Louis décident de s'offrir des vacances à Sainte-Maxime. Lors d'une virée à St-Tropez, Mathieu retrouve Eric, qui a maintenant une situation plutôt aisée. Côtoyant tout le gratin tropézien, ayant ses entrées dans les clubs branchés, naviguant sur de somptueux voiliers, Eric devient vite la personne à connaître et qu'il faut avoir pour ami...

MON AVIS : Mon dieu, que cette comédie est ennuyeuse ! Je pensais passer un bon moment avec cette troupe d'acteurs, c'est tout l'inverse qui s'est produit. Le rythme est mou, l'introduction avant le départ en vacances n'avance pas et s'enlise dans l'ennui, les quelques moments humoristiques peinent à décoller et à nous faire sourire, bref, Philippe Harel a carrément raté le coche avec la suite de son film Les Randonneurs qu'il avait réalisé en 1996. Doublée d'une sorte de comédie de moeurs, avec des couples qui vont dans l'adultère pour mettre du piment dans leur triste vie, Les Randonneurs de Saint-Tropez ne vaut que pour la présence de Benoit Poelvoorde, qui parvient à nous décrocher quelques (sou)rires avec des dialogues ou des situations cocasses. Mais c'est bien peu. Surtout que les situations se répètent jusqu'à la nausée, entre les repas mondains (les acteurs ont bien du manger pendant le tournage...) ou les sorties sur les voiliers. Seule la fin, qui nous fait penser au film Dérive Mortelle, amène un peu de dynamisme à cet ensemble monotone et soporifique. A éviter.

NOTE : 1/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire