Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !



Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.

Les notes reflètent mon appréciation du film lui-même et en aucun cas la qualité de son édition en DVD ou BR


dimanche 10 septembre 2017

JURASSIC WORLD

JURASSIC WORLD
(Jurassic World)

- Visionné en BR 3D -

Réalisateur : Colin Trevorrow
Année : 2015
Scénariste : Colin Trevorrow, Amanda Silver, Rick Jaffa, Derek Connolly
Pays : Etats-Unis
Genre : Aventure, Science-Fiction
Interdiction : /
Avec : Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, Ty Simpkins, Ty Simpkins...


L'HISTOIRE : Karen envoie ses deux fils Zach et Gray passer quelques jours à Jurassic World, le nouveau parc d'attractions dans lequel de véritables dinosaures sont créés par une équipe de scientifiques afin de donner du frisson aux milliers de spectateurs. Le parc est dirigé par Claire, la sœur de Karen, qui n'a pas vu ses neveux depuis sept ans. Croulant sous le travail, elle ne peut les accompagner lors de leur première journée au parc et les laisse sous la surveillance de Zara, sa secrétaire. Une première journée qui va être riche en émotions pour les deux garçons et les visiteurs car de nombreux incidents vont venir ternir l'image du parc, notamment la fuite de L'Indominus Rex, un nouveau dinosaure génétiquement modifié et possédant des capacités d'adaptation à son environnement qui vont le rendre terriblement difficile à maîtriser. L'un des membres du parc, Owen, ex-petit ami de Claire, va tout faire pour contrôler la situation et surtout récupérer Zach et Gray qui ont échappé à la surveillance de Zara et se retrouvent perdus au milieu du parc et de ses féroces résidents...

MON AVIS : Les dinosaures de Jurassic Parc, dont la première apparition date déjà de 1993, on les avait quitté en 2001, avec le fun Jurassic Parc 3 de Joe Johnston. Il aura donc fallu attendre 14 ans avant de les retrouver sur un écran de cinéma. L'attente en valait-elle la peine ? Ma réponse sera oui ! A l'image du nouveau parc d'attraction mis en valeur dans le film, Jurassic World, réalisé par Colin Trevorrow, voit tout plus grand ! Un parc gigantesque que les effets 3D viennent sublimer, des dinosaures en pagaille (terrestres, volants, marins) dont l'excellent Mosasaure et sa séquence qui renvoie les orques du Marinland aux oubliettes, des séquences d'action nerveuses et bien stressantes, un dinosaure monstrueux génétiquement modifié et qui possède quelques petites capacités surprises dont je ne vous dirai rien mais qui vont bien compliquer sa traque et qui s'avère une sacré menace pour les visiteurs, un peu de violence qui risque de mettre mal à l'aise les spectateurs les plus jeunes (certaines séquences sont impressionnantes), un casting vraiment sympa (Chris Pratt, échappé des Gardiens de la Galaxie, et la jolie rousse Bryce Dallas Howard entre autres) et même deux enfants qui s'en sortent bien et à qui on n'a pas envie de mettre des claques (ça change un peu). Bref, tout est réuni pour nous faire passer un bon moment et nous divertir en version XXL. Les références au premier Jurassic Parc sont nombreuses et rappelleront de bons souvenirs aux fans de la saga. D'ailleurs, la trame principale de Jurassic World est très proche de celle du film réalisé par Steven Spielberg. On y retrouve la notion familiale, les enfants perdus dans le parc, les scientifiques prêt à tout pour rentabiliser le parc, quitte à jouer les docteur Frankenstein pour en donner toujours plus au public et j'en passe. Le spectateur se retrouve en territoire connu, voire même archi-balisé mais ça fonctionne et on en a pour son argent. La dernière partie du film voit les touristes être pris à partie par de nombreux dinosaures et la pagaille qui règne dans le parc fait plaisir à voir, surtout que la méchanceté est parfois de mise (la mort de la pauvre secrétaire). Le final se la joue même de façon exponentielle avec un combat titanesque entre l'Indominus Rex, le T-Rex, des vélociraptors et le Mosasaure ! Rien que ça ! Ils ont mis le paquet comme vous pouvez le voir ! Parmi les petites nouveautés, on trouve quand même les essais de "dressage" des vélociraptors, ce qui ne manque pas d'intéresser les militaires pour en faire des armes potentiels remplaçant les soldats sur le terrain. Une bonne idée apparemment issue du roman de Michael Crichton.  Vraiment très fun et divertissant, ce Jurassic World se montre extrêmement généreux et sait nous divertir sans aucun problème ! Même Omar Sy s'est laissé embrigader dans ce blockbuster aux effets numériques tout simplement hallucinants de réalisme ! L'intégration des dinosaures parmi les décors et les vrais acteurs est juste bluffante. Jurassic World vaut donc le détour et si vous êtes amateur de grand spectacle, il fera parfaitement l'affaire !

NOTE : 4,5 / 6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire